vendredi 16 août 2013

des doux pacifiques les frères musulmans ??? et la charia? contents pour votre femme et votre fille ???

et comme les médias se gardent de TOUT nous expliquer...... ben on cherche à se faire une idée... vu que j'ai travaillé au Caire pendant 2 ans et que j'y ai des amis..... pas du tout partisans de la charia et du jusqu'au-boutisme extrémiste....

Les Frères musulmans (FM) (arabe : جمعية الأخوان المسلمين, jamiat al-Ikhwan al-muslimin, littéralement Association des Frères musulmans) est une organisation panislamiste fondée en 1928 par Hassan el-Banna, à Ismaïlia au nord-est de l'Égypte, avec comme objectif une renaissance islamique, la lutte officiellement non-violente1,2 contre l’influence occidentale. Elle a rapidement essaimé ses idées dans les pays à majorité musulmane du Moyen-Orient, au Soudan et en Afrique du Nord, et a établi des « têtes de pont » jusqu’en Europe. Certains groupes de partisans se sont constitués en mouvements autonomes, comme le Jama’a al-islamiya ou encore le Hamas.
Son opposition fondamentale et parfois violente aux États laïcs arabes a amené son interdiction ou la limitation de ses activités dans certains pays comme la Syrie ou encore l’Égypte. La lutte contre l’État d’Israël est au cœur du mouvement depuis sa fondation, et le théoricien du jihad armé, Sayyid Qutb, fut l’un de ses membres égyptiens les plus en vue. Néanmoins, ses différentes branches ont depuis condamné le recours à la violence en dehors de la Palestine. Le mouvement entretient avec les institutions promouvant le wahhabisme saoudien des relations alternant entre la coopération et la rivalité.
La nébuleuse des Frères musulmans serait coordonnée par la Muslim Association of Britain[réf. souhaitée] de Londres, s’appuyant sur la banque Al-Taqwa. Néanmoins, selon Xavier Ternisien, elle ne constitue pas une structure pyramidale centralisée mais une mouvance hétérogène, labile et multiforme.Les Frères musulmans (FM) (arabe : جمعية الأخوان المسلمين, jamiat al-Ikhwan al-muslimin, littéralement Association des Frères musulmans) est une organisation panislamiste fondée en 1928 par Hassan el-Banna, à Ismaïlia au nord-est de l'Égypte, avec comme objectif une renaissance islamique, la lutte officiellement non-violente1,2 contre l’influence occidentale. Elle a rapidement essaimé ses idées dans les pays à majorité musulmane du Moyen-Orient, au Soudan et en Afrique du Nord, et a établi des « têtes de pont » jusqu’en Europe. Certains groupes de partisans se sont constitués en mouvements autonomes, comme le Jama’a al-islamiya ou encore le Hamas.
Son opposition fondamentale et parfois violente aux États laïcs arabes a amené son interdiction ou la limitation de ses activités dans certains pays comme la Syrie ou encore l’Égypte. La lutte contre l’État d’Israël est au cœur du mouvement depuis sa fondation, et le théoricien du jihad armé, Sayyid Qutb, fut l’un de ses membres égyptiens les plus en vue. Néanmoins, ses différentes branches ont depuis condamné le recours à la violence en dehors de la Palestine. Le mouvement entretient avec les institutions promouvant le wahhabisme saoudien des relations alternant entre la coopération et la rivalité.
La nébuleuse des Frères musulmans serait coordonnée par la Muslim Association of Britain[réf. souhaitée] de Londres, s’appuyant sur la banque Al-Taqwa. Néanmoins, selon Xavier Ternisien, elle ne constitue pas une structure pyramidale centralisée mais une mouvance hétérogène, labile et multiforme.
------------------------------------
En Egypte voilà ce qu'on trouve :: Lors des élections de 2010, ils sont marginalisés par des fraudes massives, et boycottent le second tour.
Les tendances à l'éclatement du courant islamiste, déjà présentes sous le régime de la dictature, se renforcent après la révolution de 2011 :
l'aile modernisatrice et libérale se sépare des Frères en 1996 pour créer le parti Al-Wasat (« le Milieu »), animé par Aboul Ela Madi (né en 1959)15 ;
les musulmans salafistes, plus rigoristes, possèdent leur propre parti, al-Nour (« la Lumière »)16 ;
en mars 2011, un membre important, Ibrahim Al-Zaafarani, crée le Parti de la renaissance égyptienne (حزب النهضة المصري - Hizb Ennahda Al-Masry), qui se veut lui aussi plus moderniste16 ;
le parti des Frères musulmans, le parti de la Liberté et de la Justice, créé le 6 juin, tient à l'écart les femmes et les jeunes, pourtant moteurs de la révolution du 25 janvier17 ;
le 19 juin, Abdel Moneim Aboul Fotouh est exclu pour avoir fait acte de candidature à l'élection présidentielle16 ;
le 21 juin, 15018 Jeunes Frères font scission et fondent le Parti du courant égyptien (حزب التيار المصري — Hizb Al-Tayyar Al-Masry), qui se veut porté par l'esprit de la révolution, démocratique, laïc, et porté par les valeurs arabo-musulmanes, et non par la charia16,19.
Le 20 janvier 2012, le parti de la Liberté et de la Justice, dirigé par Mohamed Morsi, remporte les élections législatives20.
Le 24 juin 2012, le candidat du parti de la Liberté et de la Justice à la présidence de l'Égypte, Mohamed Morsi, est déclaré vainqueur de l'élection21.
L'écrivain Tharwat El-Kherbaoui, ancien membre des Frères musulmans, publie en 2012 un livre sur les Frères musulmans qui obtient le prix du livre politique 2012 à la Foire internationale du livre du Caire. El-Kherbaoui avait précédemment déclaré que les Frères suivaient un mélange d'idéologies de différents groupes22,23.
Le 3 juillet 2013, le président Mohamed Morsi est renversé par l'armée après des jours de manifestations populaires dans tout le pays et de nombreux dirigeants du PLJ et des Frères musulmans sont arrêtés par l'armée. (source Wikipédia)

mercredi 14 août 2013

Notre France est devenue le pays des phobies à combattre (certaines c'est sûr :: un peu de discernement !!) Tout cela c'est faux ?? vous voulez rire ma foi !

Parmi le lot et j'en réprouve plusieurs , je trouve : voisinophobies, agoraphobies (attaque au rasoir carotides), islamophobies, français-desouche-phobies, tabasse-o-phobies, Trappes-o-phobies, caillasses-o-phobies viol-o-phobies, médocsphobies, gazdeschistephobies, polygamiephobie, violences et agressions à Paris-o-phobies, "les vieux de trop"phobies, cancer-o-phobies (vous savez, rien de grave, juste des métastases un peu partout), la capote-phobie (non c'est réglé et ce n'est plus utile), les maladies orphelines auto-immunes (vous savez celles que l'on attrape au volant en roulant trop vite), rassemblement_familial_des 4 femmes et 22 enfants-phobie, cellules_souche-phobies, homophobies, facièsphobies, sundrôme de la capuche-phobie, arabomusulmoislamistes-salafistes-phobies, extrêmisme de droite (uniquement, mélanchonistes ça va c'est tout bon, un grand cru!)-phobies, LGBT_phobies, peu-importe_les-ismes-phobies, attroupements-phobies, couleur de peau_phobies, appel du muezzin_phobies, "de l'autre en général"phobies, radars_pompes_à_fric-phobies, rap_phobies, Taubiranisme_phobies, Justice -française-phobies et sans doute "de soi" phobies (celle que l'on avoue le moins souvent).....

Donc sans tomber dans toutes ces très, TRES, vilaines phobies que la loi Taubiranienne réprouve avec force (enfin pour certains seulement de "phobes , j'ai pas dit "des phoques", certains seulement car l'Egalité et la Justice taubiraniennes procèdent d'un regard électoraliste sélectif)  j'ai vu passer les questions suivantes que l'on ne pose jamais et bien sûr j'ai constaté que personne n'ose proposer de réponses/approches/solutions/discernement,  surtout venant du gouvernement actuel... dont c'est le ROLE !!



Questions :
à méditer
 - Où est la justice sociale quand on repousse l'âge légal de la retraite alors que tout étranger de 65 ans n'ayant jamais travaillé ni cotisé en France, a droit à une retraite de 780 euros par mois dès son arrivée ?

> > 
- Où est la justice sociale quand une femme de paysan ayant travaillé 50 ans
à la ferme, n'a pas droit à ces 780 euros au prétexte que son mari et elle dépassent le plafond de 1200 euros de minimum vieillesse pour un couple ?

> > 
 - Où est la justice sociale quand la sécu en faillite continue de payer à l'étranger, sans le moindre contrôle, des retraites à
d'innombrables centenaires disparus depuis des lustres ?

> > 
- Où est la justice sociale quand l'Aide Médicale d'Etat soigne 220 000 sans papiers chaque année, à raison de 3500 euros par malade, alors que la sécu
ne dépense « que » 1600 euros par affilié qui travaille et cotise ?

> > 
 - Où est la justice sociale quand des étrangers bénéficient de la CMU et d'une mutuelle gratuite, alors que 5 millions de Français n'ont pas de mutuelle, trop riches pour bénéficier de la mutuelle CMU mais trop pauvres pour s'en payer une ?
......
30% des Français ont différé leurs soins en 2011 !

> > 
 - Où est la justice sociale quand on sait que 10 millions de
fausses cartes Vitale sont en circulation et permettent de soigner des milliers d'étrangers
sous une fausse identité, au détriment des ayant droit ?

> > 
 - Où est la justice sociale quand la France entretient des milliers de polygames, certains d'entre eux percevant plus de 10 000 euros par mois
sans travailler, alors que la polygamie est interdite et que nos comptes sociaux sont dans le rouge ?

> > 
- Où est la justice sociale quand une famille nombreuse étrangère est prioritaire pour un logement social, alors qu'un jeune couple français doit attendre sept ou huit ans son premier logement pour avoir un enfant ?

> > 
 - Où est la justice sociale quand on sait qu' un million de faux passeports, donnant droit à la manne sociale, sont en circulation sur les sept millions de passeports biométriques soi-disant « infalsifiables » ?

> > 
 - Où est la justice sociale quand un Français né à l'étranger doit prouver sa nationalité à l'administration, ce qui se traduit souvent par un véritable parcours du combattant, alors qu'on brade chaque année la nationalité
française avec des milliers de mariages blancs ?

> > 
 - Où est la justice sociale quand on veut donner le droit de vote aux étrangers, alors que  nos élus ont confisqué aux citoyens leur « non » au référendum sur la Constitution européenne et que des millions d'électeurs, de droite ou de gauche, ne sont pas représentés au Parlement ?

> > 

> > 
- Où est la justice sociale quand on accueille chaque année plus de 200 000 étrangers non qualifiés, dont notre économie n'a nul besoin, alors que la pauvreté augmente, que nous avons près de 5 millions de sans emplois
et que le chômage atteint déjà 40% chez la population immigrée ?

> > 
- Où est la justice sociale quand le contribuable finance des associations
qui ne combattent que le racisme à sens unique alors que le racisme
anti-français est systématiquement ignoré et les plaintes classées sans suite ?

> > 
- Où est la justice sociale quand on condamne un journaliste pour avoir énoncé une vérité sur la délinquance étrangère, alors que des rappeurs
incitant à la haine ne sont jamais inquiétés au nom de la liberté d'expression ?

> > 
- Où est la justice sociale quand la délinquance explose et que
les droits des voyous passent avant ceux des victimes ?

> > 



Car si l'intégration a totalement échoué, c'est tout simplement parce que nos dirigeants ont confondu anti racisme et acceptation de l'autre avec le renoncement à nos valeurs.

> > 
Il ne fallait rien changer au moule républicain qui a permis depuis des siècles
à des millions d'immigrés de devenir des citoyens français.

> > 
Les règles d'intégration qui ont fait leur preuve avec des générations d'immigrés, étaient la force de la République.                               
La faute majeure de nos élus est de les avoir ignorées.

Et vous ?? Cela ne vous fait pas écho là, en ce mois d'août 2013 ??

CIT. Qui sommes-nous ? Que sommes-nous devenus ? Où sommes-nous ? Où avons-nous été jetés ? Où allons-nous ? FINCIT

Théodote, 78, 2 (élève de Valentin, Gnose année circa 145, papyrus de Nag Hammadi etc...)

Voilà des questions d'actualité pour tous les français en cette fin de vacances au su et au vu de ce qui se passe dans notre pays....

jeudi 1 août 2013

Un(e) retraité(e) qui parle VRAI, haut et fort !! à l'écoute le blagounettois ??? vite c'est nécessaire et URGENT !!








LETTRE POUR UN PV
Lisez-la. 

 Celui qui l'a pondue a du cran et un sacré sens de la dérision !
               
               

Bonjour,


               J’'ai reçu ce jour votre contravention au code de la route
56 km/h au  lieu de 50 km/h.
               Je me suis aussitôt empressé de la payer par Internet.
               Je souhaitais par ce geste vous montrer mon attachement et répondre ainsi à votre besoin urgent de finances publiques.
               Je ne discute pas l'intervention des forces de police qui ont, j'en conviens, tout à fait raison de se prostituer ainsi au bord des  routes plutôt que de veiller au maintien de la sécurité dans les banlieues où chacun sait par ailleurs, qu'il ne s'y passe jamais  rien ...
               
               

L'immigration massive à laquelle vous soumettez notre pauvre pays  a, je sais, un coût exorbitant et je suis convaincu que ma modeste contribution de 90 Euros permettra aux petits protégés de l'état de profiter un peu plus de la CMUet de toutes les autres aides sociales( APL) que vous leur dispensez fort généreusement.
               
               
Le retraité que je suis, comprend que cette modique contribution de  90 EUROS est un effort indispensable pour permettre à tous ces  malheureux qui n'ont pas eu, comme moi, la chance de travailler toute leur vie d’'artisan pour toucher une retraite modeste, de  recevoir une Allocation Temporaire d’'Attente bien meilleure que ma  retraite.
               
               

Ces malheureux ont eu, il est vrai, d’'énormes frais pour  payer le passeur qui les a illégalement amenés dans notre pays.

Ce  n'est donc que justice que  nous participions à leur intégration et payer aussi les derniers petits dégâts de la ville d'Amiens.
Pour le cas où vous  n'utiliseriez pas ma contribution à cet effet,  je vous autorise à l'affecter au paiement de la C5 hybride de  François LE NORMAL
(oui, celle à 780.000 EUROS à cause du blindage !).
               C'est vrai que la C6 dans le garage est trop vieille avec ses  18.300 km !
(Au fait, ma caisse à moi, dangereux contrevenant de la  route, affiche déjà 118.000 km au bas mot...)
               Ou alors, pour payer la TAUBIRA qui accepte que des étrangers se torchent avec le drapeau français devant les objectifs des  journalistes hilares.
               
               
Heureusement qu'on est là pour payer un  ministre aussi compréhensif.
               
               
PS : Me prévenir s'il vous plaît lorsque vous lancerez la  souscription pour le renouvellement de la garde robe de la concubine.
               

               Signé : un CON-tribuable