samedi 30 juin 2012

Monsieur Hollande a de quoi se péter les bretelles !!!

http://elections.lefigaro.fr/presidentielle-2012/2012/06/25/01039-20120625ARTFIG00756-bruxelles-va-pouvoir-surveiller-de-tres-pres-le-budget-francais.php


Bruxelles va pouvoir surveiller de très près le budget français

La Commission examinera chacun des amendements qui seront votés lors de l'examen de la loi de finances au Parlement à l'automne.

Les débats parlementaires de l'automne prochain sur la loi de finances pour 2013 - exercice hautement périlleux pour le nouvel exécutif, puisqu'il devra intégrer à la fois des engagements de réduction des déficits et des promesses de campagne - pourraient bien se faire sous haute surveillance de Bruxelles.
Dans le jeu de donnant-donnant auquel se livrent la France et l'Allemagne depuis plusieurs semaines dans le cadre de la résolution de la crise économique et financière traversée par la zone euro - Berlin réclamant davantage d'orthodoxie budgétaire, alors que Paris insiste sur la croissance et la solidarité -, la France se retrouve contrainte à faire des concessions. L'une d'entre elles apparaît technique de prime abord, mais pourrait tout changer en matière de souveraineté budgétaire des États: la Commission a préparé un projet de règlement qui lui donnera un pouvoir important sur les décisions économiques prises par chaque État membre. «Il devrait être adopté dès cet automne», indique une source européenne. Ne manque plus que le feu vert politique des principales capitales, dont Paris. S'il est adopté, ce règlement marquera une avancée vers plus de fédéralisme. Sujet qui divise de longue date la gauche, désormais au pouvoir.
Le contrôle des budgets nationaux, déjà mis en place fin 2011 pour renforcer la gouvernance économique en Europe, sera renforcé par des mesures qui visent à accroître la surveillance des budgets. Et ce, pour que chaque pays - en dehors de ceux sous programme d'aide - respecte son engagement de ramener son déficit public à 3 % du PIB l'an prochain.
À l'avenir, chaque État de la zone devra consulter la Commission européenne et les autres pays avant de prendre des décisions économiques ou budgétaires pouvant avoir des conséquences sur ses voisins. Ceci afin de garantir que ces derniers ne paient pas les mauvais choix politiques d'autres!
Concrètement, cela se traduira aussi par une réelle intervention de Bruxelles dans l'élaboration des lois de finances des pays membres. Après la publication de ses prévisions de croissance économique en septembre - qui donneront une précieuse indication sur la crédibilité que Bruxelles accorde aux propres prévisions du gouvernement français -, la Commission se penchera sur le budget 2013.

«Assez intrusif»

Le gouvernement devra en outre lui communiquer en amont son projet de loi de finances. Impôts, dépenses, effectifs de fonctionnaires… tout sera scruté à la loupe. Si la Commission estime que le texte présente des lacunes - en d'autres termes, si elle identifie des contradictions entre le projet de budget et les objectifs à moyen terme de l'UE -, elle pourra en demander la révision dans un délai de quinze jours. «Pendant la discussion au Parlement, elle regardera chaque amendement et pourra donner son avis», explique une source bruxelloise.
Ensuite, en novembre, la Commission publiera ses propres prévisions de déficit et de dette. À ce moment-là, également, le commissaire européen aux Affaires économiques et monétaires, Olli Rehn, pourra décider d'alerter le gouvernement ou se prononcer sur des modifications à apporter. «C'est assez intrusif», reconnaît-on au sein même de la Commission.
Cette dernière rendra sa copie finale en décembre et adressera le cas échéant des recommandations assorties de sanctions - qui peuvent représenter entre 0,2 % et 0,5 % du PIB - en cas de déficit excessif. C'est donc peu dire que le gouvernement de François Hollande sera sous surveillance tout au long de ce processus.
Mais il faut en passer par là pour favoriser l'émergence d'une Europe économique et monétaire: «La France et l'Allemagne sont dans une dynamique constructive», souligne un familier des négociations. Angela Merkel veut s'assurer que la France sera bien à 3 % de déficit en 2013. Quant à François Hollande, il peut se targuer d'avoir remis la croissance au centre des enjeux européens. «Chaque étape permet d'en débloquer un autre», explique un négociateur.
Reste que le chef de l'État va devoir convaincre l'aile gauche du PS qui s'affirme haut et fort contre la perte de souveraineté. Mais en diplomatie, tout le monde doit faire des compromis…
LIRE AUSSI:

Les journalistes continuent ce qu'ils ont fait durant les campagnes électorales !!!

et on laisse continuer ??? !!!

http://www.atlantico.fr/decryptage/ah-cons-sommet-bruxelles-montre-nouvelle-reculade-francois-hollande-405853.html?page=0,0


je vous en prie :: lire attentivement !! 

Je déteste qu'on me prenne pour un con ainsi que tous mes frères français  en pétant les bretelles avec des faussetés !!!

mardi 26 juin 2012

Bizarre que personne ne se soit donné la peine de diffuser !!

des journalistes et médias, il ne fallait rien attendre, on le savait mais nous, le peuple !!! Contents de s'être fait empapouter jusqu'à l'os ????


http://amisdesarkozy.forumactif.org/t822-les-resultats-impressionnants-de-nicolas-sarkozy-pendant-son-quinquennat

Nouvelles règles d'immigration !!!


Nouvelles règles d' immigration...

Mais lisez jusqu'au bout !!! vous allez être surpris !!!! 


1. Il n' y aura pas de programmes en langues étrangères dans les écoles.

2. Toutes les annonces du gouvernement et les élections se dérouleront dans la langue nationale.

3. Toutes les questions administratives auront lieu dans notre langue.

4. Les étrangers ne seront pas un fardeau pour les contribuables. Pas de sécurité sociale, pas d' indemnité de repas,
pas de soins de santé ou tout autre avantage public ne seront accordés.
Tout abus provoquera la déportation.

5. Les étrangers peuvent investir dans ce pays, mais le montant doit s'élever au minimum à 40.000 fois
la moyenne journalière de subsistance.

6. Si les étrangers achètent de l' immobilier les possibilités sont limitées.
Certains terrains, en particulier les biens immobiliers disposant d' accès à l' eau courante, seront réservés pour les citoyens nés ici.

7. Les étrangers ne peuvent pas protester chez nous. Aucune manifestation, aucune utilisation d' un drapeau étranger, aucune organisation politique. Aucune calomnie sur notre pays, le gouvernement et sa politique. Toute violation conduira à la déportation.

8.Si quelqu'un pénètre dans ce pays illégalement, il sera traqué sans merci.
Arrêté, il sera détenu jusqu'à ce qu'il soit expulsé. Tous ses biens seront saisis.


 Sans pitié, inhumain, trop dur ? Non, ce n'est pas le FN .!!!
 
Les règles ci-dessus ne sont pas celles d'un quelconque parti d'extrême droite, 

ce sont les règles d'immigration en vigueur en Arabie Saoudite et dans  les Émirats Arabes Unis.

Ce qu'on oublie toujours ! le peuple !!! DANGEREUX !!

Il m'est apparu une chose évidente (pour moi) mais, en discutant autour de moi, il appert que peu s'en soucient ou même peu peuvent identifier le phénomène !... le fameux "peu m'en chaut !!", ce qui m'intéresse c'est mon pré carré !!


La société française est répartie un peu comme les castes hindoues:


- les intellos et les groupes/cercles divers de réflexion ou plus souvent d'influence (Bilderberg, et autres plus opaques encore)


- les partis politiques et leur appareil : cadres et une petite tranche d'encartés (certains sont encartés mais ne leur demandez pas pourquoi...) plus les élus du parti au Sénat, au gouvernement, à l'assemblée.


- les corps intermédiaires (journalistes, médias, syndicalistes {et syndicats}, etc..) Certains, plusieurs (TROP), ont oublié leur mission première et leur vocation et tentent, avec un succès certain, de jouer sur la scène politique comme des partis politiques et ainsi d'influencer, manipuler la MASSE.... vers LEURS opinions....


Le total de tout ce beau monde "entre soi" fait un très petit pourcentage en regard de la masse des votants et encore plus, de la masse des français pris dans leur globalité :: ceux-là, français (nous) qui subissent ou subiront les décisions et/ou les actes et/ou les manipulation des castes ci-haut mentionnées.


Puis il y a la MASSE des gens comme vous, comme moi, comme mon voisin ou mon lointain cousin ou de mon ami...... ou de l'inconnu(e) rencontré(e) chez le boucher ou le boulanger ou dans la salle d'attente bondée du seul médecin à 20 km autour !!!


Ces bonnes gens-là ne sont pas tous stupides et il leur arrive de penser, de réfléchir n'est-ce pas !  Ils font face TOUS LES JOURS au réalisme CRU de la réalité (excusez la répétion voulue) : questions de société, questions d'éducation mais au plus près : de l'école de leur(s) enfants, questions de santé publique et du coût, de la disponbiblité, de l'accès aux soins, questions de sécurité de tous les jours, questions d'immigration mais dans leur quartier, dans leur immeuble, questions de l'emploi vs coût de la vie, questions du chômage et de la recherche d'un emploi pout boucler les fins de mois de la famille à nourrir..., questions qu'il se pose dans les allées de CARREFOUR ou d'Auchan décidant que, dorénavant, ce sera Lidl ou plus bas, moins cher, réduit... (vive les pâtes et les pommes de terre)..., questions concernant son propre vieillissement et/ou celui des parents (Alzeihmer, etc..), questions de la fin de vie.....ENFIN toutes ces questions lancinantes qui reviennent chaque jour, sans la solution qui va "avec"....!


Une plaie qui pique, qui gratte, que l'on gratte de façon frénétique finit par s'inflammer et s'infecter..... Alors il ne faut pas se surprendre.....


ET le but de ce papier est de souligner le fait que chacun,fait face ET A UNE OPINION PERSONNELLE QUANT A LA SOLUTION de telle difficulté ou obstacle qu'il lui faut gérer. 


Des fois le problème est GRAND et des fois, c'est juste une irritation (je viens d'avoir une amende pour m'être stationné "à cheval" sur le trottoir (ou ce qui semblait être une prolongation de la chaussée devant un long mur clôturant une propriété, pas d'affiche d'interdiction) parce que j'avais RDV dans une clinique et qu'il n'y avait plus aucun endroit pour se garer : 35 euros => arrêt gênant de véhicule sur un trottoir !!! SAUF que j'étais un parmi 6 autres stationnés pareil et le seul avec le petit macaron rond qui remplace le carnet à souche.... et comme contester...(bah vous savez ce dont je cause...) J'ai payé mais je suis TRES agaçé.....


Ce dont il faut se rappeller c'est que le citoyen devant un problème, il réfléchit, il a UNE solution et cette solution n'est pas nécessairement celle du parti pour lequel il vient de voter !! Il peut avoir voté à droite , pensant que M. Sarkozy a fait de grandes chose spour la France, mais aussi il peut trouver une proposition des Verts fort acceptable ou un des 60 projets hollandais souhaitable ou même une proposition de Marine Le Pen acceptable (sans être de facto frontiste car lui sait différencier les égarements du père et la position de la fille: il ne met pas tout dans le même sac.... et il s'en fout d'être catalogué...)  IL REFLECHIT !!!


Il a un souci, petit, grave ou TRES grave et il pioche de façon TRANSVERSALE l'option qu'il souhaiterait voir mise en place pour voir son problème réglé et le voir non répétitif !!!


Et il sera toujours déçu pendant 5 ans parce que, actuellement , TOUTES les manettes sont aux mains d'un seul parti: le parti socialiste


Combien de temps la cocotte minute sans bouton de surpression tiendra ?......

samedi 23 juin 2012

Bonne et Joyeuse Fête du Québec

Pour tous les Québecois : Joyeuse St-Jean, extraordinaire feu d'artifice et plein de Joies et de Plaisirs en cette Fête du Québec !!! 

je me joins à vous en pensée !

Le Vieux Québécois Creusois expatrié au fin fond de sa campagne....

mardi 19 juin 2012

comme quoi lorsque c'est ignoble, c'est ignoble (RUQUIER)

L'émission de Ruquier, "On n'est pas couché" passe le samedi sur France 2


France 2 est une des chaines du service public, payée avec nos impôts et nos taxes audiovisuelles. Nous public, on a donc des droits (de celui qui paie et b) de celui qui visionne...)


Ruquier est un homosexuel ouvertement de Gauche et il ne s'en cache pas :: bien, honnête à première vue.


Ruquier a maintenu durant toute la période électorale une animatrice, journaliste politique de gauche , épouse (?? enfin...qq chose comme, je ne tiens pas la chandelle) de Montebourg , ministre du Gouvernement de Gauche afin de jouer, selon l'expression à Ruquier, le rôle de sniper (je ne l'ai jamais entendue, elle, "sniper" les invités de gauche, invités tapis rouge dégoulinant de bienveillance malodorante.....  PAS BIEN ET REPREHENSIBLE !!!  Devrait être sanctionnée.  Elle ne sera pas à la rentrée... Bon.... mais elle sévira ailleurs car comme le Rotweller, elle continuera son métier de journaliste politique


Elle sera remplacée par un autre sniper qui , dans le passé , s'est amusé à sniper la droite et qui affirme jovial qu'il entend bien continuer...


Que l'on snipe également , et de façon fondée et non pour tourner en ridicule avec un rictus (Ruquier) et avec applaudissements programmés par les chauffeurs de salle, les politiques de tous bords, gauche, droite, centre , verts ou extrêmes :: je pourrais accepter cela. Il faut juste changer le thème de l'émission et la faire passer de " émission de divertissement" à "émission politique" (et encore si le "snipage" est égal et justifié. On se passerait du malodorant... à cette heure d'écoute où le samedi on veut encore s'amuser un peu....


Voic ce que dit le prochain sniper et faites-vous une idée par vous-même (le CSA reçoit des lettres comme tout le monde et ils ont une adresse.....Va-t-on se laisser fair eune fois de plus ????)



MEDIAS - Le journaliste, ancien de Canal+ notamment, est connu pour «titiller ses invités»...

Laurent Ruquier a fait son choix: le nouveau binôme de Natacha Polony sera Aymeric Caron, rapporte le Parisien. Agé de 40 ans, le journaliste anime depuis mars le magazine «Basé sur des faits réels» sur Direct 8, après avoir longtemps travaillé sur Canal+, chaîne pour laquelle il a couvert des conflits comme le Kosovo, l'Afghanistan ou encore l'Irak. En 2001, il est transféré sur i-Télé, où il officie jusqu’en 2009 avant de rejoindre Europe 1 où il assurait également de nombreux remplacements pour la matinale et les éditions du week-end.
Alors pourquoi ce choix, sachant qu’Aymeric Caron n’est pas une tête très connue du grand public? L’actualité aurait inspiré Laurent Ruquier. Plus précisément: le canular téléphonique dont a été victime Nadine Morano. Laurent Ruquier s’est souvenu d’un accrochage entre l'ex-députée de Meurthe-et-Moselle et le journaliste, il y a cinq ans sur i-Télé.
Aymeric Caron avait reçu Nadine Morano sur le plateau d’«I-Matin», la présentant d’emblée comme une «grand gueule» et annonçant «ses méthodes provocatrices», avant de lui tenir tête dans une conversation plutôt animée.
Interviewé par 20 Minutes en 2009 à la suite de ce «clash», Aymeric Caron avait expliqué qu’il avait «l’habitude de titiller [ses] invités», que seule Nadine Morano «avait mal réagi» et que s’il devait la réinviter, il le ferait. 
Une attitude qui a dû plaire à Laurent Ruquier. Celui-ci a ainsi déclaré au Parisien: «C'était assez punchy. Je n'ai pas de doute, Aymeric Caron va surprendre les téléspectateurs et sera assez énergique.»

Sources : Le Parisien et 20 minutes

dimanche 17 juin 2012

Hollande est-il à plaindre ? si on lit ce qui suit :: OUI !!

Mais comme avec Ayrault leur couple est tortueux, il s'en sortira !!! ...jusqu'au vote de défiance... alors on changera la donne, si les français ont des (n)ouilles !!!... D'ailleurs si on avait fait comme les journalistes: additionner TOUTE la gauche vs TOUTE la droite..... le problème ne se poserait pas et c'est vers cela qu'on se dirige.... Nous ne sommes pas dans une république bananière non ???

L'alternative aurait été de comparer le score du Parti Socialiste vs le score UMP et là aussi, la donne aurait été différente.....

Que les Hollandais soient heureux avec l'extrême gauche et les Communistes, c'est leur problème et le problème de leurs ancêtres qui doivent se retourner dans leur tombe !!! Mais qu'en plus ils donnent des leçons de morale parce que tel ou telle parle aux électeurs du FN.... c'est fort de café : le vieux du FN est "has been" et son maitre à penser vient de DCD.... Les votants qui donnent leurs voix au FN sont encore des français à part entière et il FAUT leur parler..... avant de tous nous retrouver dans la rue, face à face sinon côte à côte...

Voici donc le problème auquel fait face ce pôvre de petit mou hollandais......


  
   QUEL  CASSE TÊTE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
            
      Hollande prépare son gouvernement  (exclusif !)
         
  C’est le moment des  grandes tractations pour former Le gouvernement. Pour ce faire, notre  candidat-entrant, nommé aussi "président" dispose d’une liste intéressante d’élus PS dans laquelle il pourra piocher sans retenue.

Jean-Pierre Kucheida – Député-Maire du  Pas-de-Calais : Détournement de  fonds –Mis en cause. Attend les résultats de l’enquête parlementaire qui  a lieu en ce moment sur les pratiques de la Fédération PS du  Pas-de-Calais, suite aux révélations de Gérard Dalongeville à la juge  Véronique Pair, révélées dans son livre « Rose Mafia ». Quand les premières révélations tombent,  François Hollande l’a appelé pour lui dire « Tiens  bon, on va laisser le vent retomber, ça va passer ».

François Bernardini – Maire d’Istres  : Détournement de fonds publics  – Condamné en 2001, en appel, à Dix-huit mois de prison avec sursis,  400 000 francs d’amende et cinq ans d’inéligibilité.

Patrick Sève – Maire de l’Haÿ-les-Roses  : Détournement de fonds publics  – Mis en examen Le 8 septembre 2011 pour « octroi d’avantages  injustifiés et soustraction de fonds publics », pour un montant d’environ  2 millions d’euros, et pour avoir bénéficié de pots de vin dans l’octroi  de marchés publics dans sa commune.

François Pupponi – Député-Maire de Sarcelles  : Extorsion de fonds – Mis en  cause. Auditionné Le 3 septembre 2010 dans Le cadre d’une enquête sur un  cercle de jeu parisien pour « blanchiment » et « extorsion de fonds  ».  Accusé de « subordination de témoin »  par son directeur de  cabinet, il aurait essayé de persuader sa belle-fille de démissionner du  cercle Wagram, comme l’exigeaient les nouveaux patrons  corses.

Jean-Pierre Destrade – Conseiller Général de  Saint-Pierre-d’Irube : Traffic  d’influences – Condamné en 2005 à 3 ans de prison dont 2 avec sursis  et 10.000 euros d’amende dans une affaire de traffic d’influence et  d’escroquerie,  une peine couverte par sa détention  provisoire.

Serge Andréoni – Sénateur-Maire Des  Bouches-du-Rhône : Complicité  de traffic d’influences – Mis en examen lundi 17 octobre  2011, pour « complicité de traffic d’influence »,IL EST soupçonné  d’avoir fait désigner un avocat ami pour aider le frère de Jean-Noël  Guérini, Alexandre, à régler un litige financier qui l’opposait à la  communauté d’agglomération de Salon-de-Provence.

Henri Emmanuelli – Président du Conseil Général Des Landes  : Complicité de traffic  d’influences – Condamné Le 16 décembre 1997 dans l’affaire Urba à  Dix-huit mois de prison avec sursis et à deux ans de privation de ses  droits civiques. Également mis en examen Le 15 octobre 1998 dans Le cadre  de l’affaire Destrade de financement illégal du Parti socialiste, IL EST  relaxé.

Janine Ecochard – Vice-Présidente du Conseil  Général Des Bouches-du-Rhône :Traffic d’influence – Condamnée en 1998 dans  l’affaire Urba sur Le financement occulte du PS.

Jean-Christophe Cambadélis – Député de Paris : Recel d’abus de confiance –Condamné  Mis en examen Le 7 juin 2000  pour abus de confiance, IL EST reconnu « coupable de recel d’abus de  confiance » Le 2 juin 2006 et IL EST condamné à six mois de prison avec  sursis et 20 000 euros d’amende, dans l’affaire Des emplois fictifs de la  MNEF.

Harlem Désir – Député Européen :  Recel d’abus de biens sociaux –  Condamné Le 17 décembre 1998, à 18 mois de prison avec sursis et 30 000  francs d’amende pour recel d’abus de biens sociaux. Il avait bénéficié au  début Des années 1990 d’un emploi fictif, lorsqu’il était à la tête de SOS  racisme, financé par une association lilloise. (Marseille et les caids sont déménagés dans le Nord ??)

Michel Pezet – Député Des Bouches-du-Rhône  : Recel de fonds – Condamné  Mis en cause dans l’affaire Urba en 1991, IL EST innocenté par la  justice Le 16 décembre 1998 de toute accusation d’enrichissement personnel  ; en revanche, IL EST condamné pour « recel de fonds utilisés [pour un  financement politique] en dehors de tout enrichissement personnel  ».

Jean-Noël Guérini – Président du conseil général  Des Bouches-du-Rhône :Association de malfaiteurs – Mis en examenLe  8 septembre 2011 pour « prise illégale d’intérêts, traffic d’influence,  association de malfaiteurs et complicité d’obstacle à la manifestation de  la vérité » pour avoir favorisé son frère dans Le cadre de marchés  publics.

Jean-Pierre Noyes – Conseiller Général Des  Bouches-du-Rhône : Association  de malfaiteurs – Mis en examen Le mercredi 11 janvier  2012 pour Des faits d’association de malfaiteurs. Il EST  soupçonné d’avoir favorisé l’attribution d’emplois et de logements sociaux  au profit de proches d’Alexandre Guérini, Le frère cadet du président PS  du conseil général Des Bouches-du-Rhône, alors qu’il était Le président  jusqu’en juin 2011 de « 13 Habitat », l’office HLM rattaché à la  collectivité locale.

Jean-Marc Ayrault – Député-Maire de Loire-Atlantique  : Délit de favoritisme –Condamné à une peine de six mois de prison avec sursis et  30 000 F d’amende pour avoir octroyé de décembre 1991 à décembre 1993,  sans mise en concurrence, in avoir recours à Des appels d’offres et sans  réaliser de contrat, Le marché d’impression du journal municipal nantais,  Nantes Passion dont le budget d’impression s’élevait à 6 millions de  francs par an.

Michel Laignel – Député et Conseiller Général  des Bouches-du-Rhône :  Favoritisme – Condamné Le 14 juin 2005, alors poursuivi pour «   favoritisme, prise illégal d’intérêts et faux et usage de faux, en  écriture publique » le maire de Ronchin a été condamné à deux ans de  prison avec sursis et deux ans d’illégibilité.

Christian Bourquin – Président du Conseil  Général des Pyrénées-Orientales : Favoritisme dans l’attribution de marché  public – Condamné. Soupçonné, dès 2001, d’avoir trafiqué ses comptes de  campagne, il est condamné en 2009, à trois mois de prison avec sursis et  5000 euros d’amende pour minoration de comptes de campagne et complicité  de faux. En 2008, il est mis en examen pour favoritisme dans le cadre d’un  marché public et de nouveau condamné, début janvier 2012, à deux mois de  prison avec sursis pour ces « faits graves ».

Eli Puigmal – Maire de Saint-Estèves  : Délit de favoritisme –  Condamné le 26 janvier 2012 délit de favoritisme dans les conditions  d’attribution de marché d’organisation de spectacles à l’association  Boitaclous en 2009 alors qu’il était maire de Saint  Estève.

Jacques Mellick – Député-Maire de Béthune dans le Pas-de-Calais  : Faux témoignages – Condamné  en 1996 par la justice à  abandonner tous ses mandats suite à sa condamnation pour témoignage de  complaisance dans l’affaire VA-OM.

Jean-Pierre Balduyck – Député du Nord : Favoritisme – Condamné par le tribunal correctionnel de Lille à 7 500  euros d’amende en 2005 après 7 ans de mise en cause, alors  qu’il était maire de Tourcoing, pour complicité d’atteinte à la liberté  des marchés publics dans l’affaire du Grand Mix de  Tourcoing.

Robert Gaïa – Député du Var : Favoritisme – Condamné le 21 janvier2002 à  six mois de prison avec sursis pour favoritisme dans l’attribution du  marché des cantines scolaires de la ville de Toulon en  1997.

Ségolène Royal – Présidente de la Région Poitou-Charentes  : Licenciements abusifs  –Condamnée en 2008 par La Cour  d’appel de Rennes, l’ancienne candidate socialiste à l’élection  présidentielle à dû verser plusieurs mois de salaires non payés à deux de  ses attachées parlementaires ayant travaillé pour elle entre 1995 et  1997. Mère célibataire de 4 enfants du président hollandais.

Anne Hidalgo – Adjointe au maire de Paris  : Infraction à la législation  sur la durée du travail – Condamnée le 26 janvier 2012 à 40.000 €  d’amende pour infraction à la législation sur la durée du travail au titre  de ses fonctions de Présidente du conseil d’administration de l’APUR  (Atelier Parisien d’Urbanisme), alors qu’elle est elle-même ancienne  inspectrice du travail. Cette condamnation fait suite à deux plaintes  déposées au tribunal de police par l’inspection du travail. L’une pour «  travail dissimulé », l’autre pour non-paiement des heures  supplémentaires. Mère (célibataire ?? euh euh)... d'un enfant du président hollandais. Prolifique le Hollandais....

Jacques Mahéas – Sénateur de Seine-Saint-Denis  : Agression Sexuelle – Condamné  en mars 2010, pour agressions sexuelles contre une ex-employée  municipale, pour des faits survenues en 2002. La plainte a été déposée en  2004 mais il faut attendre 2011 pour qu’il démissionne du PS, sous menace  d’exclusion. Soutien de François Hollandependant la  primaire socialiste.

Pascal Buchet – Maire de Fontenay-aux-Roses  : Harcèlement –  Condamné à 8000 € d’amende par le tribunal correctionnel de  Nanterre, coupable de harcèlement moral à l’encontre de son ex-directrice  de la communication, qui s’est suicidée en 2007.

François-Xavier Bordeaux – Dirigeant du PS  bordelais : Abus de faiblesse –  Condamné à la peine de deux ans de prison dont un ferme, assortie de  cinq ans de privation des droits civiques, civils et de famille, pour  avoir abusé de la faiblesse d’une vieille dame fortunée, Jeanine  Terrasson.

Yacine Chaouat – Adjoint au maire du  19e arrondissement de Paris : Violences conjugales – Condamné par le  tribunal correctionnel à six mois de prison avec sursis et dix-huit mois  de mise l’épreuve, pour violences conjugales sur son épouse. En août 2009,  Fatima, 21 ans, avait été battue à coups de ceinture et retenue à son  domicile, alors qu’elle venait d’arriver de Tunisie.

Jack  Lang – Député du  Pas-de-Calais : Rupture de  contrat – Condamné le 6 janvier  2009 par le TGI de Paris à verser 34.000 euros à l’éditeur Bernard  Pascuito, qui l’avait assigné pour rupture de contrat après que l’ancien  ministre se fut opposé en 2006 à la publication d’un livre qu’ils avaient  co-écrit.

Sylvie Andrieux – Député des Bouches-du-Rhône  : Escroquerie – Mise en examen  le 8 juillet 2010 pour « complicité de tentative d’escroquerie et  complicité de détournement de fonds publics » pour un montant estimé à  740.000 €, grâce à des associations fictives.

Monique Delessard – Maire de Pontault-Combault  : Faux en écriture publique  –Condamnée le 14 mai 2010,  par la cour d’appel de Paris à 15 mois  de prison avec sursis et à une peine d’inéligibilité pour avoir marié  illégalement l’ancien député-maire Jacques Heuclin, à l’article de la  mort.

Bernard Granié – Président d’une  intercommunalité Bouches-du-Rhône : Corruption – Condamné le 7 septembre par la  cour d’appel d’Aix-en-Provence à deux ans de prison ferme et cinq ans  d’inéligibilité. Elle a en effet estimé que fournir des informations  confidentielles – contre 300 000 euros de pots de vin – à une société de  traitement de déchets candidate à un marché public constituait une faute  gravissime.

Michel Delebarre – Député du Nord : Ecoutes illégales – Condamné   Cet ancien ministre de la Fonction Publique sous  Mitterrand, a été condamné en 2005 dans le cadre de l’affaire des écoutes  de l’Élysée. Il a été notamment reconnu coupable du placement sur écoutes  de Jean-Edern Hallier, journaliste qui menaçait de révéler l’existence de  Mazarine à l’opinion. Il est dispensé de peines.

Claude Pradille – Sénateur du Gard  : Corruption – Condamné en  1995 à cinq ans de prison de ferme, cinq ans d’inéligibilité et 300.000  francs d’amende. Il avait été jugé pour «faux et usage de faux,  corruption, complicité d’escroquerie et subornation de témoins» dans une  affaire où il était soupçonné d’avoir fait construire sa piscine sur des  fonds publics de l’Office HLM du Gard

Jean-Paul Huchon – Président du Conseil Régional d’Ile-de-France  : Prise illégale d’intérêts  dans des marchés publics – Condamné. En novembre 2004, après l’envoi d’une lettre  anonyme sur l’existence d’emplois fictifs au conseil régional d’Île de  France, il est jugé avec son épouse, Dominique Le Texier, pour prise  illégale d’intérêts dans des marchés publics passés en 2002 et 2003, entre  le conseil régional et les sociétés de communication Image Publique,  Sertis et LM Festivals, employant sa femme. Il est condamné à 6 mois de  prison avec sursis, 60 000 euros d’amende et un an d’inéligibilité le 20  février 2007 par le tribunal correctionnel de Paris puis la peine est  confirmée en appel le 21 novembre 2008, hormis  l’inéligibilité.

Robert Navarro – Sénateur de l’Hérault :  Abus de confiance – Mis en  examen Cible d’une plainte déposée par le PS en mars 2011 pour « abus  de confiance », pour des frais personnels et 42.000 € de pizzas qui ont  été facturés à la Fédération PS entre 2008 et 2010. Soutien de  François Hollande à la primaire socialiste, il intègre  son équipe de campagne durant l’été 2011.
René Teulade – Sénateur-Maire de Corrèze  : Abus de confiance – Condamné  par le tribunal correctionnel de Paris à 18 mois de prison avec sursis  et 5 000 euros d’amende. Il s’est rendu coupable coupable d’abus de  confiance dans le scandale de la Mutuelle de retraite de la fonction  publique (MRFP). Il a été le suppléant de François  Hollande à L’Assemblée entre 1997 et 2002.
Khadija Aram – Adjointe au maire de Trappes  : Abus de confiance – Condamnée  le 27 avril 2011 à deux ans de prison, dont 18 mois avec sursis, pour  avoir promis contre rémunération, à des personnes en situation irrégulière  des titres de séjour qu’elle n’a jamais obtenus, ainsi que cinq ans  d’interdiction de droits civiques et civils.

Pierre  Mauroy – Sénateur du  Nord : Abus de confiance –  Condamné Le 20 juin 2008, il est  mis en examen pour détournement de fonds publics à propos d’un emploi  présumé fictif attribué à Lyne Cohen-Solal au sein de la communauté  urbaine de Lille (CUDL) en 1992. Le 4 février 2011, Pierre Mauroy est  condamné à 20 000 euros d’amende avec sursis pour abus de confiance et  devra, avec Lyne Cohen-Solal et Bernard Masset, son ancien directeur de  cabinet, rembourser 19 654 euros à la CUDL.

Laurent Fabius – Député de la Seine-et-Marne : Homicide involontaire – Mis en  examen Il a comparu en février et  mars 1999 devant la Cour de justice de la République (CJR) pour homicides  involontaires dans l’affaire du Sang Contaminé. Le 9 mars 1999, Laurent  Fabius est relaxé, la CJR soulignant tout de même que son action « a  contribué à accélérer les processus décisionnels. »

Philippe Kaltenbach – Maire de Clamart  : Corruption – Mis en cause  Suite à la diffusion d’une vidéo sur Internet, où on le voit négocier  contre de l’argent l’attribution d’un logement au proche d’un  collaborateur, une enquête préliminaire a été ouverte, dans laquelle il  estsoupçonné de corruption dans l’attribution de logements sociaux.   Deux juges d’instruction de Nanterre sont chargés, depuis le  22 février, d’une information judiciaire ouverte pour « corruption active  et passive, recel, complicité ».

André Vallini – Sénateur de l’Isère :  Licenciement abusif et  harcèlement moral –Poursuivi par son attachée  parlementaire, avec qui il a fini par trouver un accord. Proche  deFrançois Hollande, cet ancien président de la  Commission Outreau conseille le candidat socialiste sur les questions de  justice.
Jean-Marc Pastor – Sénateur /  questeur du  Sénat : Notes de frais frauduleuses – Mis en cause  par le site Médiapart, qui  révèle le 27 juin 2011 que le sénateur avait transmis à la trésorerie du  Sénat deux factures de restaurant émises dans le Tarn, son département,  pour un montant total de 2492 euros. Il menace Médiapart de poursuites,  produisant un faux communiqué de Gérard Larcher pour l’occasion, alors  Président du Sénat, avant de se rétracter et de rembourser l’intégralité  des notes de frais.

Dominique Strauss-Kahn ... – ancien Député-Maire du Val d’Oise  : Complicité de proxénétisme –  Mis en cause après son procès  pour viol dans l’affaire du Sofitel de New York, Dominique Strauss-Kahn a  été mis en garde à vue et entendu le 21 février 2012 pour complicité de  proxénétisme dans l’affaire du Carlton de Lille. Jusqu’au printemps 2011,  il était le favori de la primaire socialiste pour l’élection  présidentielle.

Gérard Dalongeville – Maire  d’Hénin-Beaumont :  Détournement de Fonds Publics – Mis en examen en 2009, il attend toujours son  jugement pour «  faux en écriture et usage de  faux, détournements de fonds publics, favoritisme et recel de favoritisme  »


Et il en manque beaucoup.................
-- 
hasta luego  ! Oh incidemment sur Canal "Mafiosa 4" c'est bientôt car je vois que les répèt ont bien eu lieu....






 
 

    


Détails sur la première vague (non je ne cause pas du Rotweiller ici)

Le mage Hollande va avoir du mal à récupérer quelques Euros..
Et moi je fais quoi, se dit-il ? euh euh...ils sont déjà partis.......

Qui restera pour payer les fameux 75 % d’impôts !

N'ayez plus peur, ils sont déjà partis !! Et la deuxième vague fait déjà ses valises.... du chômage en vue !!!


La liste des 44 familles françaises les plus riches exilées en Suisse (avec estimation de leur fortune en euros, selon le mensuel suisse Bilan )

- Famille Wertheimer (Chanel) : de 3,2 à 4 milliards
- Famille Castel (vins et spiritueux) : de 3,2 à 4 milliards
- Famille Primat (Schlumberger) : de 1,6 à 2,5 milliards
- Benjamin de Rothschild (Groupe Rothschild) : de 1,6 à 2,5 milliards.
- Famille Peugeot (PSA) : de 1,2 à 1,6 milliard
- Famille Lescure (Seb, Tefal, Rowenta, Krups, Moulinex, Calor) : de 1,2 à 1,6 milliard
- Famille Bich (Bic) : de 1,2 à 1,6 milliard
- Famille Mimran (Compagnie sucrière sénégalaise) : de1,2 à 1,6 milliard
- Héritiers Louis-Dreyfus (Groupe Louis-Dreyfus, OM) : de 815 millions à 1,2 milliard
- Claude Berda (fondateur d’AB Prod) : de 815 millions à 1,2 milliard
- Paul-Georges Despature (Damart) : de 815 millions à 1,2 milliard
- Famille Murray : de 815 millions à 1,2 milliard
- Nicolas Puech (Hermès) : de 815 millions à 1,2 milliard
- Familles Defforey et Fournier (Carrefour) : de 650 à 730 millions
- Famille Zorbibe (Lancel) : de 400 à 490 millions
- Roger Zannier (Z, Kenzo, Kookaï, Oxbow, Chipie) : de 400 à 490 millions
- Famille Lejeune (Seita) : de 325 à 400 millions
- Philippe Jabre (Jabre Capital Partners) : de 325 à 400 millions
- Famille Harari : de 325 à 400 millions
- Famille Taittinger (champagne) : de 325 à 400 millions
- Alexandra Pereyre de Nonancourt (champagne Laurent-Perrier) : de 245 à 325 millions
- Denis Dumont (Grand Frais) : de 245 à 325 millions
- Michel Lacoste (Lacoste) : de 245 à 325 millions
- Georges Cohen (Groupe Sogeti) : de 245 à 325 millions
- Nicole Bru-Magniez (laboratoires UPSA) : de 165 à 245 millions
- Michel Reybier (Cochonou, Aoste, Justin Bridou) : de 165 à 245 millions
- Alain Duménil (Acanthe Développement) : de 165 à 245 millions
- Serge Kampf (Capgemini) : de 165 à 245 millions
- Bruno Moineville (Réseaux câblés de France) : de 165 à 245 millions
- Antoine Zacharias (Vinci) : de 165 à 245 millions
- Hugues de Montfalcon de Flaxieu (Maxiris) : de 165 à 245 millions
- Christian Picart (Buffalo Grill) : de 165 à 245 millions
- Jean Pigozzi (Simca) : de 165 à 245 millions
- Michèle Bleustein-Blanchet (Publicis) : de 165 à 245 millions
- Thierry Roussel (?) : de 165 à 245 millions
- Daniel Hechter (Hechter) : de 80 à 165 millions
- Philippe Hersant (groupe Hersant Média) : de 80 à 165 millions
- Paul Dubrule (Accor) : de 80 à 165 millions
- Jean Louis David (Coiffure) : de 80 à 165 millions
- Maurice et David Giraud (Pierre & Vacances) : de 80 à 165 millions
- Eric Guerlain (Christian Dior) : de 80 à 165 millions
- Famille Ducros (Ducros) : de 80 à 165 millions
- Jérôme DeWitt (horlogerie) : de 80 à 165 millions
- Dominique Frémont (Mauboussin) : de 80 à 165 millions

Sportifs


Jean Alesi, réside en Suisse
Marion Bartoli, réside en Suisse
Julien Benneteau, réside en Suisse
Arnaud Boetsch, réside en Suisse
Arnaud Clement, réside en Suisse
Nicolas Escudé, réside en Suisse
Guy Forget, réside en Suisse
Richard Gasquet, réside en Suisse
Jean-Claude Killy, réside en Suisse
Henri Leconte, réside en Suisse
Sébastien Loeb, réside en Suisse
Paul-Henri Mathieu, réside en Suisse
Gaël Monfils, réside en Suisse
Christophe Moreau, réside en Suisse
Amélie Mauresmo, réside à Genêve en Suisse
Stéphane Peterhansel, réside en Suisse
Cédric Pioline, réside en Suisse
Alain Prost, réside en Suisse
Fabrice Santoro, réside en Suisse
Florent Serra, réside en Suisse
Gilles Simon, réside en Suisse
Jo-Wilfried Tsonga, réside en Suisse
Vincent Rives, réside en Irlande
Jean-Philippe Gatien , réside au Delaware aux Etats Unis

Artistes :

Chanteurs

Charles Aznavour, réside en Suisse

David Hallyday, réside en Suisse
Johnny Hallyday, réside à Gstaad en Suisse
Patricia Kaas, réside en Suisse
Florent Pagny, réside en Patagonie (Argentine)
Michel Polnareff, réside aux Etats-Unis
Marie Laforêt, résidente et citoyenne suisse

Acteurs


Daniel Auteuil, réside en Belgique

Emmanuelle Béart réside en Belgique
Laetitia Casta, réside au Royaume-Uni
José Garcia, réside en Belgique
David Habibi, réside au Canada
Alain Delon, résident et citoyen Suisse

Auteurs

Christian Jacq, réside en Suisse
Marc Levy, réside au Royaume-Uni
Michel Houellebecq, réside en Espagne (en Irlande auparavant)

Patrons & actionnaires

Jacques Badin (Carrefour) réside à Bruxelles en Belgique
Thomas Bata (marque de chaussures Bata) réside en Suisse
Famille Baud (dont Jean Baud), (marques Franprix et Leader Price, 2 à 3 milliards de CHF), résident en Suisse
Lotfi Belhassine, président d’Air Liberté, réside en Belgique. Il a fui la France car l’ISF représentait 93% de ses revenus
Claude Berda, AB Groupe, réside à Cologny en Suisse
Des membres de la famille Bich (Groupe Bic) résident en Suisse
Michêle Bleustein Blanchet, une des héritiêres de Publicis, réside à Cologny en Suisse
Corinne Bouygues, réside à Genêve en Suisse
Pierre Castel, PDG du groupe Castel Frêres propriétaire des eaux Cristalline, Vichy Célestins et Saint-Yorre, réside prês du Lac Léman en Suisse
Des membres de la famille Mulliez (propriétaire de Auchan, Décathlon, Mondial Moquette, Norauto et Kiabi), résident en Belgique
Georges Cohen, informatique et armement, réside en Suisse
Bernard Darty, fondateur de Darty, réside en Belgique
Jean-Louis David, fondateur des salons de coiffure éponyme, réside en Suisse
Des membres de la famille Defforey, à l’origine de la société Carrefour, résident en Belgique
Des membres de la famille Despature (dont Paul-Georges Despature), propriétaire des marques Damart et Somfy, résident en Suisse et en Belgique.
Paul Dubrulle, co-créateur du Groupe Accor et ancien sénateur-maire de Fontainebleau, réside à cologny en Suisse
Des membres de la famille Ducros résident à Cologny en Suisse
Pierre-François Grimaldi (iBazar), réside en Belgique
Eric Guerlain réside en Grande-Bretagne
Daniel Hechter, créateur réside en Suisse
Philippe Hersant, groupe Hersant réside en Belgique
Philippe Jaffré, ancien président d’Elf
Mme Robert Louis-Dreyfus réside à Zurich en Suisse.
Des membres de la famille Mimram (dont Jean-Claude Mimram), résident à Gstaad en Suisse.
Des membres de la famille Nonancourt, propriétaire des champagnes Laurent-Perrier, résident en Suisse.
Denis Payre, fondateur de Business Objects, réside en Belgique ou il a démarré une nouvelle société, Kiala, qui a embauché 100 personnes
Des membres de la famille Peugeot (entre 5 et 6 milliards de CHF), résident en Suisse.
Jean Pigozzi, héritier des voitures Simca, réside en Suisse.
Michel Reybier, ancien PDG de Justin Bridou, réside en Suisse
Jacques Tajan, ancien premier commissaire-priseur de France, réside en Belgique
Des membres de la famille Wertheimer, héritiers de Chanel, résident à Cologny en Suisse
Antoine Zacharias, ancien PDG de Vinci, réside à Genève en Suisse
Roger Zannier, à la tête de Kookaï ou Absorba, réside à Cologny en Suisse
Alain Ducasse, cuisinier, a troqué sa nationalité française pour rejoindre Monaco

Lecteur! c'est marrant je n'ai pas vu ton nom! ni le mien d'ailleurs : je dépasse le seuil annuel de la CMU de 5 euros !!

De retour au Pays de Mimolette 1er ?

Merci au contributeur anonyme qui m'a fourni cette liste très partielle ! mais c'est un début....

Oui oui je sais Arthur (mon ami d'ultra-gauche, adorateur hollandais) "tout cela ce n'est pas grave...oui ! on est si bien depuis que la Gauche est au Pouvoir"  oui oui je sais..... Tu sais Arthur, il y a Ste-Anne dans le 14° à Paris pour des cas comme le tien....