lundi 30 janvier 2012

Billet du 30 janvier 2012

Dans le passé, j'ai voté à droite tout en trouvant certaines et même plusieurs idées dites de gauche plus qu'intéressantes , essentielles. Pourtant je ne suis pas au centre ni centriste.  Je l'ai déclaré et écrit dans tous mes profils FB, Twitter et autres. Je ne suis pas non plus un militant ou un activiste :: un veilleur ! (ce que je tente d'être)

J'ai aussi écrit que la France avait un besoin URGENT d'une opposition rassemblée, lucide, articulée, force de proposition qui s'exprime avec discernement et réalisme.  J'ai même écrit que malheureusement depuis 5 ans AU MOINS, cela n'a pas, n'est pas le cas et je le déplore. Sauf que les médias n'en parlent que PEU ou PAS... cela ne fait pas de chiffre et 86% des journalistes sont de gauche, alors...

On peut trouver que M. Sarkozy est petit, qu'il a le tic de hausser les épaules, qu'il est allé au Fouquet's, que son épouse a eu, dans le temps, des amants, qu'elle est riche et qu'elle lui offert un belle montre, qu'il a utilisé un vilain mot: karcher ou "casses toi pauvre con" etc..... Mais RIEN d'articulé sur le fond. 

Mais les français s'en foutent royalement de la montre etc... ! Ils n'ont qu'à rire en lisant Gala, regardant les Guignols ou en lisant les autres satiriques...écrits ou visuels. On peut ne pas l’aimer, le haïr, aller jusqu'à nier l'évidence en clamant "il n'a rien fait". Moi, j'aurais peur du ridicule qui tue si on me pose la question : "vous aimez le président Sarkozy? et que je réponde non ! il est trop petit, il a un tic, il mange au Fouquet's, il a dit "casses-toi pauvre con" et il a une trop belle montre... Vraiment !!

La trop grande majorité des français ont de faibles revenus, perdent leur emploi, ont peur et on leur fait peur:: bref comme dirait l'autre => ils n'y arrivent plus !  Ils attendent des gestes concrets, réalistes... ils sont trop lucides, malgré eux (les fins de mois arrivent TRÈS vite), dans leur petit quotidien de luttes quotidiennes. Ils n'ont pas besoin ni ne veulent entendre des envolées pour les faire rêver ! Ils veulent qu'on les aide à sortir de la m...e !

Hier soir, j'ai vu et entendu le président en exercice jusqu'en mai, me parler à moi, sans notes ni prompteur, calme, articulé, maîtrisant ses dossiers, ... qui me propose 7 mesures pour "FAIRE" et non déclamer lyrique...en robe bleu chatoyante....

Et ce matin, j'entends le commentaire de Bayrou : il a été en pleine confusion (ah oui ?? où, quand? !! il  faut revoir sa copie... M. Bayrou). Puis Aubry qui dit : "ce fut une improvisation totale !"  (non mais vraiment ! lui, il est capable de parler sans notes, pas comme  euuuh euhhhh) Mme Aubry => sur le fond vous proposez QUOI !!?.

Une fois de plus l’opposition ne joue pas son rôle qui devrait être : telle proposition a des faiblesses là et là, pour telle et telle raison et nous, opposition, croyons qu'il faudrait corriger ou amender tel ou tel point de telle et telle façon  et pour telle raison, à tel coût.... voilà et en débattre de façon articulée, raisonnée, sans se crier des noms d'oiseaux ni en s'empilant les uns sur les autres, en parlant tous en même temps pour empêcher l'autre de finir sa phrase!!

Quand je dis qu'actuellement on marche sur la tête !!!! VOILA.

dimanche 29 janvier 2012

2° note du 29 janvier sur le cumul des mandats !!

Nom d'une pipe !!! et on me fait suer parce que notre foyer fiscal reçoit 1.000 euros par mois de retraites, tout compris CDN et FR !!

Ce site est à décortiquer avec la plus grande attention, à conserver et surtout s'en souvenir au moment de voter la présidentielle et les législatives surtout.....

Ça alors !!! je me tâte !!! JE RÊVE !!!

http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/4/08/60/68/Doc-HTML/Elus-2.html 

Un viel ami, un peu philosophe, m'a dit... (pour changer un peu le ton...)

Note du 29 janvier 2012

 PRÉCEPTE CHINOIS

Voici un gentil petit poème sur l'argent

L'ARGENT

Il peut acheter une maison
Mais pas un foyer
Il peut acheter un lit
Mais pas le sommeil
Il peut acheter une horloge
Mais pas le temps
Il peut acheter un livre
Mais pas la connaissance
Il peut acheter une position
Mais pas le respect
Il peut payer le médecin
Mais pas la santé.
Il peut acheter du sang
Mais pas la vie
Il peut acheter du sexe
Mais pas de l'amour

Drôle de pays, ...que sommes-nous devenus...(oui je sais.. ma grammaire !...)

Billet du 29 janvier 2012

En effet, bien que québécois de naissance, mais avec des ancêtres (côté paternel et maternel) proches qui ont une ascendance unique normande jusqu'au plus loin identifiée::  l'an 1700 (selon ce que j'ai pu identifier comme ascendance généalogique vérifiée).... j'ai à la fois une vision intérieure et extérieure de ce qu'est devenue NOTRE BELLE FRANCE..... Depuis 1980 jusqu'à mes 66 ans (oui au Canada faut attendre 65 ans depuis toujours...), après avoir travaillé 15 ans environ au Québec, petit "pays" francophile (et ...phone) s'il en est..., j'ai bossé comme consultant en Amérique, en Europe (petite neuvaine de pays), en Afrique (petite douzaine et+ de pays, arabisants et islamistes, "révolutionnés" inclus), en Asie et dans plusieurs pays émergents.... j'ai vu, vécu, entendu autrement que la Pensée Unique Franco-française cocorico et cela me permet un regard étonné, une opinion non exhaustive ni absolutiste, ni dogmatique mais un peu différente de celles qui ont souvent cours ces temps-ci dans les média de tout acabit. A savoir, par exemple:

Personne ne s'interroge à haute voix, {à ce que j'ai pu "suivre"....} sur:

- comment peut-on trouver normal que les journalistes jettent en pâture, comme une Vérité Absolue à gober, des échanges privés entre 2 personnes ou 2 politiques, volés par des micros directionnels ultra puissants ou par la lecture sur les lèvres ! et on trouve Gala et ses paparazzi ==> oh les méchants ! elle avait les seins nus !! on la voit avec son amant ! nom d'une pipe !! (non je ne cause pas de DSK)

- comment trouver normal que 2 jours avant avant l'événement de ce soir où le Président (il est toujours président non ??) s'exprime devant les français, journalistes interrogeant économistes de tout poil, philosophes inclus, affirment, décortiquent, analysent, dénigrent, assènent Leur vérité style "moi je sais, vous pas" (ils polluent en fait :: j'aime bien (comme les français d'ailleurs) me faire moi-même mon idée sans avoir été assommé par les idées préfabriquées des autres comme ceci et cela,  24 ou 36 heures AVANT que ce soit dit ou que cela pourrait être dit.... ! Fuite au plus haut sommet de l’État ? bigre.....

- comment trouver normal que 2 fondamentaux de Notre Belle France (contrairement à d'autres pays par ex les USA) soient bafoués chaque jour: la présomption d'innocence et le secret de l'instruction et par tous, qui y vont de leur tirade, tout en réclamant plus de Justice pour tous.... !

- comment trouver normal que l'on poursuivre au pénal ceux qui sont chargés de nous protéger contre des menaces intérieures ET extérieures alors qu'il appert qu'une fuite d'un PV d'une instruction tenue en fin d'après-midi, ce PV soit, en quasi intégral, sur le Net en soirée et en première page des journaux de la première édition du lendemain, fuite qui ne peut venir que de très haut sinon de l'instruction elle-même....
 
Sous le grave prétexte qu'il faut protéger les "sources" du journaliste, sans se soucier qu'il soit gravissime qu'une taupe exerce dans les hautes sphères de l’État ou de la Justice....

- comment trouver normal qu'une grosse douzaine++ de personnes, souvent appartenant à un Parti créé pour l'occasion, polluent le débat présidentiel par souvent des prises de parole absurdes, incohérentes, distrayantes de l'essentiel et de notre avenir, au micro ou par la plume du journaleux, tout en sachant pertinemment que 1) ils n'auront pas ou peu de chances d'avoir 500 signatures 2) que, même les ayant, ils ne peuvent espérer qu'un pourcentage ridicule des voix avec pas ou si peu de programme pour l'avenir, notre avenir....en péril actuellement ! Ridiculisant ainsi le premier tour de l'élection qui devrait nous permettre, français, de nous éclaircir les idées sur les enjeux et les programmes....

Ensuite on s'étonnera, ma boule de cristal qui parle, qu'on obtienne un taux de participation TRÈS faible et un second tour avec la Marine.... (non pas le Costa)

- comment trouver normal qu'actuellement un débat réussi est un débat où protagonistes invités à débattre et journalistes qui questionnent et/ou doivent réguler le débat, est un débat où TOUT LE MONDE crie à tue tête en même temps, avec des noms d'oiseaux.... sans qu'on puisse jamais rien n'y comprendre quelque chose de sérieux, nous invitant malgré nous à changer de chaîne... Les Experts CSI c'est plus drôle !!

- comment trouver normal qu'aux USA, une loi est promulguée pour que , dès maintenant, les chaînes télé ne puissent augmenter le volume du son émis lors des publicités TV alors qu'en France, on en parle depuis perpèt (ça on aime...) mais les chaînes auraient jusqu'à fin 2013 pour s'ajuster (même j'ai constaté dernièrement un accroissement des décibels pub croisées avec une baisse des graves et plus d'aigus...) Le CSA fait quoi? recruter des compteurs de temps de parole ; bon ça donne du boulot à des intérimaires soit... ça combat le chômage. Si cela prend tout ce temps pour régler un tel problème SIMPLE, qu'est ce que ce sera pour faire face à la crise (faire comme les GRECS ??)

- comment trouver normal que, par exemple, un journal (Libé), un animateur télé (Ardisson, Ruquier, ...), un humoriste (Guillon) ou une émission radio (Mermet France Inter) puissent procéder sans étiquette clairement affichée, masqués (disons, pour Mermet, je suis gauchiste anarchiste et communiste {c'est un exemple} ou Stéphane G. : je suis un militant activiste de gauche et je m'exprime comme tel.... Pas  => je fais de l'humour noir certes, limite certes, hors limite un peu beaucoup certes, mais pareil aux autres humoristes....suis pas politique moi !!

- pour terminer: comment trouver normal qu'à l'époque, au Québec, il fallait faire entrer en "fraude" le camembert fermier au lait cru et que maintenant la demande et la production locale + importations de ce type de fromages (fermier au lait cru)  croit de façon exponentielle tandis qu'en France, mère chérie de tous les fromages, voit sa production "lait cru" décroître à un rythme effarant....

Diantre ! que le Tout Puissant nous protège, ça menace "grave".... et pas juste dans le 93....


samedi 28 janvier 2012

Quizz rigolo si ce n'était si triste...

Billet du 27 janvier 2012

QUI A DIT ?

- je suis en mai le Président de la République. Les temps ont changé et j'incarne ce changement. (tout juste si on n'ajoute pas : français, prenez note !)

- dès le lendemain de mon élection, je vais aller lui dire à Mme Merkell que je vais (pas je désire...) changer le traité européen; ça suffit!

- puis je rapatrie immédiatement tous nos soldats d'Afghanistan (je le dis ce soir à nos alliés, qu'ils en prennent bonne note pour mai !)

- enfin je dis à la Chine : ça suffit ! Vous libérez immédiatement  le yuan pour qu'il soit convertible et donne de la compétitivité à nos produits France (les délocalisés aussi ?? et notre dette souveraine supportée aussi par la Chine? ; oui oui, je sais :: pas autant qu'aux USA) !

Réponse? ________________

Et vous trouvez cela crédible ? faisable ? souhaitable?? Cela, nous tous français, vous tous qui me lisez, nous rendrait fiers d'avoir un tel président? Qui fut adoubé par la Gauche aux primaires, qui dévie du programme du parti (on a le programme du président de mai !! ohlala les retours de bâton :: on ne crache jamais face au vent {vieux proverbe Sioux...}) et qui surtout évite soigneusement d'utiliser le mot "socialisme" dans ses discours... Tromperie sur la marchandise?? les français ne sont pas tous sots, loin de là...

Et si on devient l'objet de la "moquitude" du monde entier cela va aussi ??, à la Ségo ?? ( 40 ans pacsés cela marque, profondément !! )...

Un président qui nous parle comme s'il était sur scène en stand up comique ( ton, intonations, envolées lyriques, voix cassée par l'émotion aux moments-clé (il manque la robe bleue chatoyante), gestes, regards gauche droite: il ne manque plus maintenant, pour ses futurs discours, qu'il s'habille en noir et fasse des va et vient gauche droite sur scène, micro cravate ( là, il ne peut pas encore faire cela, bien sûr, car il doit consulter souvent son texte devant lui) ??

Ça va aussi ?? Oui je sais, tout le monde ne possède pas, innés, les talents du tribun; il faut faire semblant quitte à faire rire de soi ou faire rire tout court, comme dans un show....Sauf que, d'ici mai, se joue notre avenir à tous ....

Qu'en pensez-vous ???? Moi cela ne me va pas, mais pas du tout !!! comme la bravitude dans le temps !! 

Montebourg (qui fut PUNI !!) disait en 2007 "quel est le "meilleur" ennemi de Ségo? son mari !!" et tout le monde déjà rigolait et se marrait, Guignols, canal essentiel de la gauchitude inclus !!! maintenant c'est l'inverse : un de ses ennemis (à part lui-même...), c'est, malgré lui, d'imiter la Ségolinitude !!!!

allons enfants de la PatrieiiiiE...

mardi 24 janvier 2012

3 petites notes courtes....

et billet du 24 janvier 2012::

  1.  Je vais faire des recherches sur la notion de génocide car là, il y a des choses que je comprend pas : a) génocide = si reconnu officiellement = coupables recherchés et jugés (ou on a essayé ou on essaie) b) on ne peut nier (à moins d'être malfaisant , au minimum) que cela a existé vu que c'est reconnu. En quoi cela dérange les relations internationales que d'interdire la négation d'un génocide ??
  2. Suivant les divers reportages télé du week-end (M. M. Sarkozy, Hollande et autres...)  Un a une gestuelle d'apprenti acteur du Cours Simon ou mieux d'un atelier pour "stand-up comics"; l'autre m’apparaît très fatigué, traits tirés. L'exercice de la présidence n'est pas une bouffonnerie destinée au Zénith :: c'est dur et demande de la résilience, sinon plus... du courage et une santé de fer.

    Ce qui m'amène à me poser la question à partir des prémisses suivantes : M. Sarkozy, avant d'être élu, avait déclaré : "voici mon projet et ce que j'ai l'intention de faire. Si vous m'élisez, sachez que je ferai ce que j'ai dit". Il y a eu des hauts et bas, beaucoup de succès, des obstacles, des imprévus (les Crises à répèt non prévues, qui se continuent etc...) et il à foncé, il fonce jusqu'à la fin car son mandat est de 5 ans , pas de 4 ans et qq....

    Ma question est :: qui peut prétendre savoir à coup sûr qu'il voudra se remettre sous le harnais en mai 2012???

    Perso, je serais, si j'étais lui (il ne sera pas au RSA !!) , porté à me dire : vous, les journalistes , 86% de gauche, qui me haïssez et tentez de conditionner à cet effet ce bon peuple de France, vous avez raison ==> laissons la place à qui vous voudrez (Le Pen, malgré vous, hé oui..., car les autres se chipotent entre eux au poulailler:: pas de stature (sinon point 3 ici-vas) ). Moi j'ai donné 5 ans de ma vie à la Présidence, j'ai fait de mieux et plus, au suivant et voyons ce qui sera mieux.... Je prends des vacances bien méritées.

    Alors Alain Juppé sera le candidat officialisé par l'UMP, juste dans les clous !....et ce sera du sérieux.. Ma boule de cristal de roche de Madagascar polie à la main me dit cela !!
  3. Je me suis demandé, à l'examen de la situation actuelle des gens ordinaires qui ont dépassé, de beaucoup, le seuil d'exaspération, ce qui suit et je me demande où chercher la réponse ::
Mes prémisses de réflexion sont : l’histoire, la vie, le corps humain etc... Tout se répète :: il y a des cycles partout, c'est connu , examiné, analysé.

a) quels sont les événements marquants, significatifs pour le peuple qui ont précédé (pendant disons 5 ans) 1789 ?!

b) quelles sont (même chose) les caractéristiques (comprises par le peuple) des 5 années qui ont précédé mai 68?

Les réponses nous donneront matière à réfléchir sur ce qui nous attend en 2012..... !!!!

Ah oui j'oubliais :: les journalistes qui font et refont des gorges chaudes sur Estrossi = Fouquet's (5 ans plus tard!!) = établissement populaire,  en oublient leur français ! Un établissement populaire est un établissement (ou un homme ou un spectacle ou une émission ou un article de journal ou un blog...) qui a de la popularité (Synonymes audience, célébrité, considération, cote, estime, faveur, gloire, notoriété, renom, renommée, réputation, vogue. )

Un restaurant populaire n'est pas d'abord destiné, per se, à alimenter le "bas-peuple" (le populaire...ouach..) à bas prix :: non ça , cela se nomme les resto du Cœur et ces Restos peuvent aussi avoir de la popularité... en plus d'avoir du Cœur...

le 2° conte (des fois on nous en "conte" tellement que celui-ci rend serein....

... car il porte sur la "confiance " !!! et c'est perse, persan donc aujourd'hui iranien... (tiré du Farsi...)

Tout arrive pour le mieux

Un roi régnait, comme tous les grands rois; entouré de nombreux conseillers. Il avait pour Premier ministre un homme plein de sagesse qui répétait toujours
- Tout arrive pour le mieux.
Ces paroles agaçaient son entourage qui ne comprenait pas toujours ce qu'il voulait dire.
Un jour, en chassant, le roi se coupa accidentellement le petit doigt. Fou de douleur, il retourna au palais tenant sa main blessée:: Lorsqu'il fut pansé, le Premier ministre venu prendre de ses nouvelles, « Sire, lui dit - il, ne vous désolez pas pour la perte de votre doigt car tout arrive pour le mieux. Le roi, déjà de fort mauvaise humeur, devint furieux en entendant ces paroles : il ordonna à ses gardes de jeter immédiatement le ministre en prison.
Quelques jours plus tard, le roi repartit seul chasser dans la forêt. Ayant lancé son cheval au galop derrière un grand cerf, il se retrouva en territoire ennemi. Un silence lugubre régnait dans la forêt sombre. Seul, par moment, le croassement sinistre d'un corbeau invisible déchirait l'air.

Alors qu'il s'apprêtait à faire demi-tour, le roi fut capturé par des guerriers féroces. Ils décidèrent d'offrir ce prisonnier en sacrifice à leur déesse de la guerre, toujours assoiffée de sang. Mais au moment de lui couper la tête, ils remarquèrent qu'il lui manquait un petit doigt : seuls les hommes en pleine santé étaient jugés dignes d'être sacrifiés ; les guerriers rendirent donc sa liberté au roi, qui s'empressa de rentrer chez lui.
Le roi se souvint alors des sages paroles du Premier ministre « Tout arrive pour le mieux » ; il réalisa que, s'il ne s'était pas coupé le doigt par mégarde, les guerriers lui auraient assurément tranché la tête.
Il fit relâcher son conseiller et lorsque celui-ci comparut devant lui, le roi lui demanda curieux
- Si tout arrive pour le mieux, quel bénéfice as-tu obtenu de ta semaine en prison? - Sire, répondit le Premier ministre, j'accompagne toujours votre Majesté partout. Si vous ne m'aviez pas fait enfermer, je vous aurais suivi à la chasse et j'aurais été capturé avec vous ! On vous a épargné grâce à votre blessure, mais moi, on m'aurait certainement coupé la tête à votre place. C'est pourquoi, Sire, bien souvent il nous faut regarder au-delà des mésaventures de la vie, et même si elles nous désolent sur le moment, garder confiance, car tout arrive pour le mieux.

(D'après une histoire de Sathya Sai Baba)

2 contes à la queue leuleu drôles et à réfléchir....

Un ami Taoïste Michel me racontait:

Est-ce un bien , est- ce un mal?

Le paysan chinois

Un paysan Chinois suscitait la jalousie des plus riches du pays parce qu'il possédait un cheval blanc merveilleux. Chaque fois qu'on lui proposait une fortune pour l'animal, le vieillard répondait :
" Ce cheval est beaucoup plus qu'un animal, pour moi, c'est un ami, je ne peux pas le vendre."
Un jour, le cheval disparut. Les voisins rassemblés devant l'étable vide donnèrent leur opinion : "Il était prévisible qu'on te volerait ton cheval. Pourquoi ne l'as-tu pas vendu ? "
Le paysan se montra plus dubitatif:
"N'exagérons rien, dit-il. Disons que le cheval ne se trouve plus dans l'étable. C'est un fait. Tout le reste n'est qu'une appréciation de votre part. Comment savoir si c'est un bonheur ou un malheur ? "
Les gens se moquèrent du vieil homme. Ils le considéraient depuis longtemps comme un simple d'esprit.
Quinze jours plus tard, le cheval blanc revint. Il n'avait pas été volé, il s'était tout simplement sauvé et présentement ramenait une douzaine de chevaux sauvages avec lui. Les villageois s'attroupèrent de nouveau.
"Tu avais raison, ce n'était pas un malheur mais une bénédiction."
"Je n'irai pas jusque là, fit le paysan. Contentons-nous de dire que le cheval blanc est revenu.
Comment savoir si c'est une chance ou une malchance ?"
Les villageois se dispersèrent, convaincus que le vieil homme déraisonnait. Recevoir douze chevaux était indubitablement un cadeau du ciel. Qui pouvait le nier ?
Le fils du paysan entreprit le dressage des chevaux sauvages. L'un d'eux le jeta à terre et le piétina. Les villageois vinrent une fois de plus donner leur avis :
" Pauvre ami ! Tu avais raison, ces chevaux sauvages ne t'ont pas porté chance.
Voici que ton fils unique est estropié. Qui donc t'aidera dans tes vieux jours ? Tu es vraiment à plaindre. "
" Voyons rétorqua le paysan, n'allez pas si vite. Mon fils a perdu l'usage de ses jambes, c'est tout. Qui dira ce que cela nous aura apporté ? La vie se présente par petits bouts, nul ne peut prédire l'avenir."
Quelques temps plus tard, la guerre éclata et tous les jeunes gens du pays furent enrôlés dans l'armée, sauf l'invalide.
" Vieil homme, se lamentèrent les villageois, tu avais raison, ton fils ne peut plus marcher, mais il reste auprès de toi tandis que nos fils vont se faire tuer."
"Je vous en prie, répondit le paysan, ne jugez pas hâtivement. Vos jeunes sont enrôlés dans l'armée, le mien reste à la maison, c'est tout ce que nous puissions dire. Dieu seul sait si c'est bien ou mal."
Quelques mois plus tard, la guerre se termina. Certains n'en revinrent pas. D'autres
rentrèrent, couverts de gloire et chargés d'un riche butin de guerre.
- Tu n'as pas de chance, dit le voisin, ton fils n'est pas revenu riche de la guerre.
- Est-ce une chance est-ce une malchance ? Qui peut le savoir ? dit le paysan. Richesses vite accumulées, richesses vite dilapidées dit le proverbe. Et la misère revint, encore plus dure à supporter après une période d'abondance.
- Tu as de la chance, dit le voisin. Ton fils n'est pas rentré riche de la guerre, mais il
n'est pas tombé dans cette misère noire et déprimante où sont en train de sombrer nos propres enfants.
- Est-ce une chance, est-ce une malchance, dit le vieux paysan. Qui peut le savoir ?

Conte de sagesse taoïste.