samedi 31 décembre 2011

2012 ?? vraiment ?

Un ami m'envoyait ceci afin de m'aider à réfléchir sur ce qui nous attend en 2012 (ou pourrait nous attendre...)


J'aime mieux imaginer : Que cette année soit merveilleuse, aube d'un grand changement qui nous apporte à tous Paix Profonde !





 et de la JOIE !!


vendredi 30 décembre 2011

Note additionnelle du 30 décembre

Bien sûr je ne cherche pas le record (dont je suis loin) mais là maintenant 1,200 pages visitées...

C'est une nouvelle encourageante, joyeuse.....

Henri

le Barbier de cette semaine :: fort intéressant !!

Il reprend un thème que je partageais d'ailleurs dans un billet précédent.

Mais à lire ici , si le coeur vous en dit....

Les grotesques de la présidentielle

Par , publié le 15/12/2011 à 09:44, mis à jour le 16/12/2011 à 15:57

http://www.lexpress.fr/actualite/politique/les-grotesques-de-la-presidentielle_1061852.html  

lundi 26 décembre 2011

et c'est reparti pour un tour... Joyeux NOEL !

Note  du 26 décembre 2011

depuis 8 jours des soucis ordi et accès internet m'ont fait zapper mon billet quotidien sur qccreuse.blogspot.com  mais c'est réglé ! Joyeux Noel à tous...


lundi 12 décembre 2011

NON mais ça va pas !!

Billet du 12 décembre 2011

Notre Villepin national qui oublie Clearstream (d'ailleurs personne ne parle plus de ce procès !) et qui se présente, sans fric de campagne, sans programme et sans club d'affiliés... "pour une France unifiée !" mais faut pas prendre les enfants du Bon Dieu...

..

Remarquez qu'il n'est pas le seul : qui connaît le vrai PROGRAMME des Hollande, des Joly et consorts...de la douzaine en liste et ce n'est pas fini : où est Chasse et Pêche ? vite !

On voudrait inciter le bon peuple à voter sur la tête du ou de la candidate.... Ce qu'il/elle veut faire: mystère !

Oui je sais: "revenir à 60 ans pour la retraite, fermer le nucléaire, augmenter les profs, augmenter les €€€ acquis sociaux.... " mais ce n'est pas un programme cela !

Un programme c'est
a) atteindre tel objectif concret mesurable 
b) dans xx échéance précise  
c) en mettant en place des moyens humains et financiers IDENTIFIES 
d) avec une séquence priorisée d'activités (tout ne se fait pas en même temps) 
e) avec une étude préalable d'impact (s)  
f) avec des critères de mesure d'avancement et de qualité 
g) avec un plan B en cas de gros pépin  
h) avec une provision (temps, ressources, fric etc...) pour mater les imprévus 

et enfin le tout proposé à la discussion avec les intéressés pour amendement(s) éventuels(s).... n'importe qui gère un projet sait cela ! basique !!!

Et c'est cela qui doit être mis au vote du citoyen pas la tête du candidat (il est mollasson) ou la grosseur de sa montre ou il a un tic à l'épaule, ou "je n'aime pas sa tête lui/elle (même si elle est Joly)  ou encore son père promouvait le nazisme !!

DU BON SENS ! candidats multiples à la recherche d'un poste de député! et  je vote pour le meilleur programme, meilleur pour la France et les français !

non???

dimanche 11 décembre 2011

et nos députés? ça vaut la peine ??

Billet du 11 décembre

Une amie m'indiquait un lien , assez utile ma foi, pour "suivre" l'action (ou inaction) de notre député préféré.... quand même à +/- 20 000 euros/mois, mon député doit bien faire quelque chose ici et là non ?? et ce serait intéressant de savoir non?? Surtout après le "j'exige qu'on me donne une circonscription" de Lang et les diverses magouilles pour se partager les sièges entre les verts, la gauche etc... D'ailleurs je me posais la question : pourquoi autant de candidatures au premier tour? de Villepin qui s'y met maintenant! Clearstream est devenu loin et MUET.... 

Et les électeurs dans tout cela ? donner des consignes ! pour voter x ou y au 2° tour, cela rime à quoi le vote, la volonté librement, démocratiquement exprimée d'un électeur face à ce marchandage de tapis (non, de maroquins !)??


alors il faut aller sur:



et choisir sur la carte celui ou ceux qu'on veut bien observer.... UTILE quoi !! TRÈS ....

à demain

H. 

vendredi 9 décembre 2011

malgré ce que je viens de dire.....

Je n'ai pu m'empêcher de chercher un peu d'info sur l'acte manqué; je vous communique ce que WIKIPEDIA offre, de façon à alimenter votre réflexion DSKienne.... mais rien ne vous empêche de trouver par vous-même....

CITATION PARTIELLE

Acte manqué

Un acte manqué s'apparente à une erreur, un raté dans une action aisée. Le sujet se demande comment il a pu en arriver à un tel échec dans la réalisation de son action.
Le lapsus en est l'exemple le plus connu.

Sommaire

Acte manqué manifeste

Exemples d'actes manqués :
  • Casser par inadvertance un cadeau d'anniversaire ;
  • Envoyer une lettre à un mauvais destinataire.
  • S'adresser à une femme en disant "Monsieur" ou à un homme en disant "Madame".
L'acte manqué semble un petit passage à l'acte. Le sujet le perçoit comme dû à une distraction, une difficulté cognitive, etc.

Acte manqué latent

Selon les conceptions de la psychanalyse, l'acte manqué s'avère un acte réussi. Il s'agit en fait de la réalisation d'un désir inconscient. Le sujet croit échouer, mais éprouve une satisfaction pulsionnelle inconsciente.
L'acte manqué s'inscrit comme formation de compromis entre le désir conscient et le désir inconscient. Une autre appellation par Freud des actes manqués est « actes psychopathologiques » et est considéré comme un symptôme inconscient, c'est-à-dire un signe révélant une expression inconsciente.
Exemple d'acte manqué latent :
  • Dans un groupe, faire durer une conversation avec une personne afin (inconsciemment) de ne pas avoir à discuter avec une autre personne présente.
  • Rater l'avion afin de repousser le moment des adieux
  • Tomber en panne d'essence par oubli de se présenter à une station service lorsque l'on devait dîner chez ses beaux-parents qui habitent dans un village peu connu (inconscient satisfait, cependant consciemment le concerné ne désirait pas tomber en panne…)

DSK et le Rasoir (court)

Court du 9 décembre

Le cas DSK fait courir les plumes journalistiques, écrivaines et (je ne connais pas l'adjectif du mot rumeur) rumorroiïdes....   ??

Je m’amusais il y a quelques jours dans un billet (qui a suscité une premier commentaire depuis que je publie le billet) à évoquer un scénario qui pourrait être "aussi" probable.... Mais il en a d'autres. (et il y en aura d'autres car c'est "payant")

La solution que je vous propose passe par la théorie du Rasoir d'Occam:

Je cherche et je trouve entre autres ce texte du Réseau Cortex :

CITATION
Si on vous dit « Je vais te trancher la gorge avec le Rasoir d'Occam », n'ayez crainte, ce rasoir ne coupe que les fils de raisonnement biaisés. C'est en fait un principe de raisonnement dit « de parcimonie », ou « d'économie », antérieur au Franciscain Guillaume d'Occam mais énoncé par lui au 14ème siècle.
Ça dit en substance : Pluralitas non est ponenda sine necessitate
En moins nébuleux : Entia non sunt multiplicanda praeter necessitatem
En moderne : Les entités ne doivent pas être multipliées par delà ce qui est nécessaire
Et en compréhensible : Pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple ?
En gros, ce que dit ce rasoir, c'est que lorsqu'il y a plusieurs hypothèses en compétition, il vaut mieux prendre les moins « coûteuses » cognitivement.
Je vous donne le meilleur exemple que je connaisse (...) :
Je mets un chat et une souris dans une boîte, je ferme, je secoue, et j'ouvre : il ne reste plus que le chat.
Hypothèse 1 : des extraterrestres de la planète Mû ont voulu désintégrer la souris, mais elle s'est transformée en chat. Le chat, de frayeur, est passé dans une autre dimension par effet Tunnel.
Hypothèse 2 : le chat a mangé la souris (sans dire bon appétit, ce qui est mal).
Parcimonie et simplicité
Imaginez-vous dans deux heures : vous venez de lire cet article, avant ça, vous n'aviez jamais entendu parler d'Occam, de rasoir ou de parcimonie. Bref, vous devez en parler à un collègue du boulot, à votre mari, à votre fille, à un pote etc. Comment faire ? On a souvent tendance à vouloir aller à l'essentiel. L'exemple du chat et de la souris est parfait pour cela. Cependant, selon le vocabulaire utilisé, on peut vite tomber dans une erreur courante et confondre hypothèse la moins coûteuse cognitivement (la plus parcimonieuse) et "hypothèse la plus simple". Pourtant, parcimonieux n'est pas forcément synonyme de simple, et croire cela peut nous entraîner dans des erreurs de raisonnements que nos interlocuteurs ne se priveront pas de repérer..  Je vais tenter de l'illustrer avec deux exemples.
Tout d'abord, avec le chat et la souris, cette différence ne saute pas aux yeux tant il est vrai qu'affirmer "le chat a mangé la souris" est bien plus simple comme explication que d'imaginer l'intervention d'extraterrestres. Le piège est pourtant grand de considérer cette hypothèse soi-disant simple comme parcimonieuse. En effet, rien n'est simple dans la prédation du chat (détection d'un stimulus visuel, déclenchement de la réponse musculaire par transmission nerveuse, etc.) ou dans sa digestion (action des enzymes, réactions chimiques complexes). Alors que, tout le monde en conviendra, pour des extraterrestres, téléporter un chat c'est très très simple... Pourquoi choisir alors "Le chat a mangé la souris" et pas l'histoire d'aliens ? Car, comme l'explique très bien Richard, la première nécessite beaucoup moins d'explications additionnelles, ad hoc comme on dit aussi, d'entités surnuméraires (en surnombre). Mais rien n'est simple dans la prédation du chat, ne l'oublions pas.
Deuxième exemple, tiré de l'excellent ouvrage dirigé par Guillaume Lecointre, Guide critique de l'évolution, dans lequel il précise que le rasoir d'Occam ne postule en rien la parcimonie en soi des théories mais oblige à une parcimonie méthodologique pour choisir la meilleure théorie à retenir : "Le commissaire de police est sur les écrans, le plus médiatisé des utilisateurs du principe de parcimonie. S'il reconstitue le meurtre avec économie d'hypothèses, ce n'est pas pour autant que le meurtrier a ouvert le moins de portes possibles, tiré le moins de balles possibles et économisé son essence pour se rendre sur les lieux du crime" (p.25)
Retenons que le principe de parcimonie nous donne une façon de procéder, une méthode, méthode permettant de trier parmi des hypothèses. Cette analyse nous conduit à privilégier les théories les plus économes en explications ad hoc ou, autrement dit, les théories les plus parcimonieuses en hypothèses, celles s'intégrant donc le mieux dans la fameuse grille de mots croisés (voir ci-contre).
En plus clair, le rasoir d'Occam n'est pas une ode à la simplicité. Tout au plus un éloge au non-gaspillage.
Denis Caroti
Vous m'accorderez que l'hypothèse 2 est beaucoup moins coûteuse intellectuellement que la N°1. Elle ne postule rien d'autre que la prédation de la souris par le chat, qui est au moins aussi connue que Johnny Hallyday, tandis que la première postule une planète Mû, des extraterrestres qui viennent, qui savent désintégrer un chat ce qui n'est pas donné à tout le monde, une souris qui se transforme en chat, une autre dimension, un chat qui sait y aller et un effet tunnel pour objet macroscopique. Ca fait beaucoup. Dans le doute, on choisira la 2.



FIN CITATION

Chez Wikipédia, on retrouve la génèse de l'expression:

CIT

Le rasoir d’Occam ou rasoir d’Ockham est un principe de raisonnement que l'on attribue au frère franciscain et philosophe Guillaume d'Ockham (XIVe siècle), mais qui était connu et formulé avant lui :
« Les multiples ne doivent pas être utilisés sans nécessité. » (« pluralitas non est ponenda sine necessitate »).
L'énoncé « Entia non sunt multiplicanda praeter necessitatem », littéralement « Les entités ne doivent pas être multipliées par delà ce qui est nécessaire », est une variante souvent attribuée à Guillaume d'Ockham sans cependant qu'il y en ait trace dans ses écrits.
Une formulation plus moderne est que « les hypothèses les plus simples sont les plus vraisemblables ». C'est un des principes fondamentaux de la science.
L'induction de Solomonoff est une preuve mathématique1,2,3,4,5 du rasoir d'Occam, sous l'hypothèse que l'environnement suit une loi de probabilité inconnue mais calculable.

Historique

  • Aristote : « Il vaut mieux prendre des principes moins nombreux et de nombre limité, comme fait Empédocle » (Physique, I, 4, 188a17).
  • Adage scolaire dérivé d'Aristote : « C'est en vain que l'on fait avec plusieurs ce que l'on peut faire avec un petit nombre. Frustra fit per plura quod potest fieri par pauciora. » Cité par Guillaume d'Ockham (Summa totius logicae, I, 12) (1323)
  • Guillaume d'Ockham (1319) : « Une pluralité ne doit pas être posée sans nécessité. Pluralitas non est ponenda sine necessitate » (Quaestiones et decisiones in quatuor libros Sententiarum cum centilogio theologico, livre II) (1319)
  • Étienne Bonnot de Condillac (1715 -1780), en 1746, utilisa pour la première fois l’expression « rasoir des nominaux » dans une note en bas de page de son livre Essai sur l'origine des connaissances humaines (Ire part., sect. V, § 5, note a).
  • Ernst Mach : « Les savants doivent utiliser les concepts les plus simples pour parvenir à leurs résultats et exclure tout ce qui ne peut être perçu par les sens. »
  • Le principe de Morgan (1852-1936) énonce qu'« une activité comportementale ne doit en aucun cas être interprétée comme la conséquence d'une faculté mentale élaborée, si la même activité comportementale peut être conçue comme le fruit d'une activité mentale moins élevée. »
  • Bertrand Russell (1906) : le rasoir d'Ockham est « la maxime méthodologique suprême lorsqu'on philosophe » (On the Nature of Truth)
  • Ludwig Wittgenstein (1921): « Si un signe n'a pas d'usage, il n'a pas de signification. Tel est le sens de la devise d'Occam. (Si tout se passe comme si un signe avait une signification, c'est qu'alors il en a une.) » (Tractatus logico-philosophicus, 3.328).
  • L'un des personnages du roman Le Nom de la rose d'Umberto Eco, le frère franciscain Guillaume de Baskerville, est, de l'aveu même d'Eco, un clin d'œil à Guillaume d'Ockham (Premier jour, Vêpres : « Il ne faut pas multiplier les explications et les causes sans qu'on en ait une stricte nécessité »).

Voilà donc (une des méthodes) comment trouver le pourquoi du comment au fait qu'un homme intelligent, destiné semblait-il à plusieurs, à devenir Président de la France à chuté de façon invraisemblable....  L'autre méthode que je vais explorer , sans en faire un billet, est la théorie de l'acte manqué.

A bientot !! N'oubliez pas le petit bouton "commentaires" on peut y écrire de façon anonyme et aussi lire les commentaires des autres

Bonne soirée.. H.

mercredi 7 décembre 2011

Merci !

Un lecteur vient de poser un premier commentaire ! J'allais me poser la question si j'avais mal paramétré le blog.

Tout commentaire est le bienvenu :

  • je suis d'accord parce que...
  • je ne suis pas parce que...
  • on pourrait ajouter que ....
  • ce que tu dis est NUL parce que...
  • bravo, continue...
  • as-tu songé à poser un billet sur .....
  • ....
  •  etc....
TOUT.... en restant dans les limites d'une conversation normale entre gens intelligents et courtois.  Comme d'hab quoi !

mardi 6 décembre 2011

Le "court" DSK, du jour hihihi

Non non, je ne cause pas de son machin... mais du complot (s'il existe:: en fait, il existe assez pour faire vivre un écrivain qui passe partout pour dénoncer (et faire vendre son bouquin) le complot destiné à faire tomber son "AMI"   DSK, lequel réfute...)

Non je veux vous causer d'une autre théorie du complot ! Tout bon lecteur de roman policier vous dira, tentant de résoudre l'énigme : "A qui profite le crime? !!!"

Suite à une discussion à la maison avec des parisiens "pure laine", le fil rouge du scénario pourrait être:

  1. les frasques (disons "pudiquement") anciennes s'il en faut et franco-belges plus récentes, sont gardées sous le coude: l'OMERTA ! mais tout le monde le sait, en  rajoute, en invente (la rumeur tue) en parle, mais sous le manteau. (épisode 1)
  2. DSK démissionne du FMI juste à temps pour les primaires et il devient haut la main (j'ai dit "la main"), le candidat OFFICIEL de la gauche, sous les applaudissements, et se voit décoré ex cathédra de la médaille "Futur Président Élu" ruban tricolore, bande blanche plus large il va de soi (épisode 2)
  3. La campagne commence officiellement : il est l’Élu !!! Hosanna !! (épisode 3)
  4. Les "affaires" DSK, TOUTES les affaires resurgissent du passé une à une, tels des fantômes de la Mort annoncée..... (épisode 4)
  5. Toute la Gauche est frappée à la fois par un accident cardiaque fatal doublé d'un accident vasculaire cérébral majeur ! (épisode 5), l'épisode n°1 revenant avec force détails sur le devant de la scène, acteurs, actrices et la Saumure sur le tout, plus les autres plus la Rumeur mortelle !!!
  6. Monsieur Nicolas SARKOZY est ré-élu avec une majorité écrasante, DSK lui ayant malgré lui ou à cause de..., fait une BELLE fleur..... On dirait (ah les vulgaires !) les doigts  dans le n..... !
Ma question est : Qui VRAIMENT avait intérêt à ce que DSK ne PUISSE PAS se présenter?  Sûrement pas la droite..... DSK était le candidat idéal pour faire gagner la droite, voiture de luxe en tête...

Vos réponses dans les commentaires ??

Caio