lundi 31 octobre 2011

Billet du 31 octobre (histoire de se faire peur...)

Hier soir je visionnais au 5 (La traversée du miroir) l'entrevue du professeur Étienne-Émile Baulieu qui est docteur en médecine (1955) et docteur ès sciences (1963). Il a été directeur d'unité de recherche à l'INSERM et professeur de biochimie à l'Université de Paris XI. Il est professeur honoraire au Collège de France et a notamment été Président de l'Académie des sciences française en 2003 et 2004.(source Wikipedia). Il fut connu entre autres, mais non principalement, par ses positions sur la DHEA et la vieillesse.

Il disait, ce qui m'a frappé, que les enfants nés dans cette décennie vivraient en meilleure santé jusqu'à plus de 100 ans... Déjà la crise et la dette se profilaient en noir dans ma tête...plus en superposition, les différences entre les populations du Nord et du Sud... Où on va tous / toutes les mettre et comment les nourrir !!

Ce matin l'ONU annonce joyeusement qu'au 31 octobre, nous sommes déjà 7 milliards sur Terre et que le rythme net d'accroissement était effarant (en 2007, on estimait que la population humaine mondiale croissait, avec deux personnes par seconde (4 nouveau-nés et 2 morts par seconde)3, de 221 000 habitants par jour, résultat égal au différentiel entre les 365 000 naissances et 144 000 décès estimés par jour sur Terre, ce qui représente une hausse de 75 millions de personnes par an, soit 1% de l'humanité4,5.

En 2006, le taux d’accroissement démographique de la population mondiale était d'environ 1,14 % annuellement6. (source WIKIPEDIA)

Donc ce soir je vais au lit, avec dans la tête, 7 milliards de mes concitoyens dont une (bonne ?) partie vivra plus de 100 ans, le tout croissant de plus de 1% net par année... concitoyens pas tous dotés également d'espace vital, de biens et services, de santé, d'éducation, de loisirs etc... L'inégalité Nord-Sud est plus que jamais frappante !

Alors, qu'est ce qui se passera? on ne peut ériger des frontières hermétiques autour des choyés... les autres viendront alors chercher leur juste part d'humanité, de justice, de bonheur, de santé etc....

Et on fait quoi en attendant ?? ouffffff...... on attend "pour voir"....?

Là, les médias nous remplissent chaque jour, de la crise et de la dette et ON A PEUR (en le cachant tant bien que mal...) mais ce n'est rien lorsqu'on regarde devant...

Je reviendrai dans un prochain billet sur la crise et la dette.... non je ne suis pas économiste ni devin ni gourou.... juste père de famille !

n'oubliez de diffuser et commenter (si vous en avez le goût bien sûr..) la section "commentaires fonctionne maintenant)

ciao  Henri

non assistance à personne en danger (suite de l'autre billet)

Certains en message privé me redisaient "ne pas me mêler de mes affaires...."  Faut croire qu'en France les gens sont très individualistes... mais enfin on ne changera pa sle peuple:: ce n'est pas d'ailleurs mon intention: juste ma devise : fait ce que doit et qu'importe... etc....

Toutefois, me croyant pas si stupide que cela, je vais sur WIKIPEDIA et je trouve (extraits):

La non-assistance à personne en danger est l'engagement de la responsabilité pénale d'une personne qui n'interviendrait pas face à une personne courant un danger.
L'engagement a lieu si :
  • la personne a connaissance du danger ;
  • elle est en mesure d'agir ;
  • l'action ne présente pas de danger pour la personne ni pour un tiers.
Pour ces raisons, la loi française préfère parler d'abstention volontaire de porter assistance à une personne en péril.

et plus loin

La liberté individuelle est souvent résumée par cette formule reprise par les juridictions françaises : « La liberté est la règle, la contrainte l'exception ». On peut donc se poser la question si l'on doit obliger la personne à agir et même si on peut obliger une personne à être secourue alors qu'elle ne le veut pas.
La loi française ne permet pas de soigner une personne contre son gré (art. L.1111-410 du Code de la santé publique), mais encore faut-il que la personne soit en mesure d'exprimer son consentement et que celui-ci ne soit pas faussé (personne en pleine possession de ses facultés mentales). Ainsi, laisser agir une personne menaçant de se suicider sous prétexte que c'est sa volonté engage notre responsabilité pénale.

et encore plus loin :

La qualification d'omission peut parfois se transformer en homicide involontaire ou en faute professionnelle.
L'homicide involontaire est une infraction dans le temps ; le délit de non-assistance est instantané. L'homicide involontaire exige une action positive (par exemple : donner un coup de poing).
La faute professionnelle exige que la profession soit rapport au risque non évité. Par exemple, un médecin qui n'a pas agit selon les « règles de l'art » pourra être poursuivi pour faute professionnelle au lieu de non-assistance.

Car cette personne qui refuse l'aide et menace d'en finir est traitée par 2 généralistes qui la visitent "sur demande" (point tiret !!)

C''est  ce qui explique cette lettre remise ne mains propres à la personne concernée qui s'est sans doute empressée de la brûler a aussi été envoyé au SAMU départemental, à chacun des 2 médecins concernés et au maire de sa commune....

Voilà , entre autres, mes motivation (à part ne pas pouvoir accepter de voir un être humain se dégrader et mourir à 35 kg dans le froid et la solitude....) On s'occupe mieux de nos bêtes que de nos vieux, des fois....

Henri





nouvelle note aux lecteurs

note du 31 Halloween !! (c'est pas drôle....) ah oui aussi : ce jour pas moyen d'avoir accès au champ "titre du message" si via Chrome donc je repasse sur Firefox

Trouvant curieux de ne pas apercevoir de commentaires, j'ai revu les paramètres du blog et stupide, j'avais coché "commentaires = seulement ceux qui m'ont demandé...."

Ca vaut la peine de faire de l'informatique depuis 1982 et passer par dessus cele...

Voilà, sorry, c'est corrigé. Vous POUVEZ commenter  ou ajouter des pistes de réflexion ou me damner (je ne modère pas, enfin , pas encore....)

Je vais aussi essayer de référencer ce blog sur les sites appropriés comme WIKIO; si vous en connaissez d'autres..... vous savez maintenant comment faire !

Bonne journée ensoleillée pour tous même s'il pleut chez vous...

Ah oui je place souvent le billet du jour en fin d'après-midi : on est vieux n'est ce pas....

Henri

dimanche 30 octobre 2011

Le devoir d'ingérence, à petite échelle

Billet du 30 octobre ::




Je me suis posé une question essentielle; voici les faits:

dans ma petite commune creusoise, une personne seule, âgée de quelque 85 ans, isolée sans proches, est malade, très malade; on la dit en fin de vie... (mais qui peut savoir , à part le Tout-Puissant, le détail de ses Oeuvres). Cette personne est totalement dépendante, bouge avec difficultés (ainsi prend 15 minutes à tenter de se lever d'une chaise droite), ne peut s'occuper de ses soins corporels basiques, (incluant lever, laver,  habillage, l'inverse et le coucher), de son alimentation; elle est seule pour gérer sa médication; morphinique et autres; elle ne peut ouvrir ou fermer une fenêtre si elle chaud ou froid ni ramasser le téléphone qu'elle a laissé tomber par terre. Elle n'a pas la force de couper une carotte en 2 sur son plan de travail si jamais elle finit par s'y rendre etc j'en passe !

Elle a la SECU, une mutuelle et un compte d'épargne mais pas d'héritiers obligataires.  Elle a droit, à mon humble avis, à la visite d'une infirmière pour l'aider à gérer sa santé (ou ce qu'il en reste), ses soins et sa médication ainsi que faire le lien avec les services médicaux.

Elle a droit aussi à une aide à domicile (aide soignante pour la laver, habiller etc.... et une aide ménagère pour que son logis ne devienne pas un taudis, AU MINIMUM....tout cela)


Elle a droit à une assistance pour les repas soit pour les préparer soit pour lui amener un plateau repas.  Bon... sans compter que 24 heures c'est long et que quelqu'un pour causer (surtout quand on  a encore toute sa tête) disons que c'est utile sinon nécessaire.


Tout cela est disponible dans la commune et/ou dans le département. Je n'invente rien.


Plusieurs personnes ont tenté d'expliquer cela à cette personne pour se faire répondre, crise de rage exacerbée quasi hystérique : je ne veux aller nulle part, je ne veux personne chez moi JE VEUX EN FINIR, je vais me.......etc... ! Les voisins, lorsqu'ils sont là, se relaient, bien qu'ils n'aient pas la ou toute la compétence requise mais si pendant 6 jours personne n'est là : elle est SEULE, isolée, en détresse et semble-t-il préparée à un passage à l'acte...


J'ai proposé de lui écrire et remettre en mains propres un mot simple et chaleureux avec toutes les adresses et n°s de téléphone où réclamer de l'aide (tel que ci-haut mentionné) en expliquant tout dans des mots simples, en l'incitant, fortement mais quasiment de façon filiale, dans ce mot à ne pas se mettre en danger (copie à ses 2 médecins, au maire, au SAMU et à elle bien sûr).


Certains à qui je fais lire ma lettre me disent que "c'est se mêler de ce qui ne me regarde pas, c'est à elle de décider"  qualifiant mon geste de déplorable sinon honteux. Qu'en pensez-vous? Québécois vivant en France depuis 1990 je connais sans doute mal les us et coutumes de ce beau pays de mes ancêtres du Mont St Michel.


Qu'ai-je fait au final ? j'ai considéré que j'avais un devoir d'ingérence au minimum au titre d'assistance à autrui en danger ! J'ai écrit le texte et je viens de lui remettre en lui disant : vous allez me haïr mais demain faites un effort pour ne pas TROP me haïr...


Henri

Billet de samedi 29

C'est l'anniversaire de ma petite fille de 4 ans !

Joyeux Anniversaire et plein de cadeaux eco et de chocolats

Entre-temps, congé de billet du jour..... ohlalal on vieillit !


vendredi 28 octobre 2011

le journalisme et les journalistes...

Billet du 28 octobre ::

Je suivais avec la plus grande attention l'exposé de Monsieur Sarkozy hier soir sur TF1 et F2...

Monsieur Calvi, journaliste de son métier prétend-t-il, l'oeil noir, les dents raclant le bureau devant lui, a essayé vainement dans un face à face, devenu irritant, avec le président (l'autre journaliste devenu muet) de le faire trébucher sur de multiples peaux de bananes... tout en jetant de fréquents regards obliques vers sa gauche : son mentor devait se tenir là...

Je ne crois pas que ces hommes publics de télévision, ostensiblement de gauche, tels les Ruquier, les Ardisson, Guillon, Porte ou même Calvi soient des journalistes : des amuseurs publics activistes de gauche certes, mais sans discernement ni quant à soi. Ils sont les porte-parole d'une certaine gauche donc en période électorale leur temps de parole devrait être décompté (car leurs interventions ne servent qu'à cela : ridiculiser en "faire valoir" une certaine idée de leur gauche perso, qui n'est pas la mienne; leur opinion personnelle de gauche sous couvert d'humour sarcastique). Ces tempsci, on devrait voir mieux, beaucoup mieux...


Prenons son (ses à Monsieur Calvi) interventions répétées sur la note AAA qui dicterait la politique du gouvernement actuel de la France. Vous êtes père de famille avec un bébé dans les  bras et ce bébé a un thermomètre dans le cul, comme tous les autres à la pouponnière: le thermomètre dit 40.5 de fièvre... Est-ce la faute au thermomètre ou bien est-ce le fait que le bébé est malade et qu'il faut de façon urgente le soigner ? Faut-il dire que c'est le thermomètre qui est aux manettes et qu'il manipule le père, sa femme et sa famille? Ben voyons....


Qu'est ce qu'un vrai journaliste politique de gauche? un gars comme Jacques Julliard ou FOG  qui est / sont capables de dire : tel projet, telle orientation je ne suis pas d'accord sur son bien-fondé pour telle ou telle raison et je suggérerais plutôt qu'on s'oriente vers tel ou telle mesure pour les raisons suivantes. En fait c'est ce que j'attends de l'opposition de gauche, celle qui n'existe pas (Hollande y parviendra-t-il?? à voir !). A droite, il y a des gars comme Jules Ferry qui prennent la peine de s'expliquer, d'analyser, de débattre.


En fait qu'est que le journalisme? Wikipédia nous explique que : c'est l'activité qui consiste à collecter, rassembler, vérifier et commenter des faits pour les porter à l'attention du public à travers les médias. On distingue classiquement plusieurs types de journalismes, dont le journalisme d'investigation, le journalisme d'actualité, le grand reportage, ou encore les spécialisations selon certains domaines particuliers (le journalisme politique, scientifique, mondain (ou paparazzi), etc.). Par ailleurs, les métiers du journalisme sont divers, allant du correspondant de guerre au dessinateur de presse, du journaliste reporter d'images (JRI), reporter-photographe, photojournaliste, secrétaire de rédaction ou critique musical à l'éditorialiste. (FINCIT)


Finalement j'ai trouvé troublant et dérangeant que ce type , Monsieur Calvi, perturbe l'explication de Monsieur Sarkozy et de ce fait, empêche les vraies questions d'être posées. Pour un peu il lui aurait parlé de sa montre à xxx euros !  Ben voyons !

Demain si vous me lisez j'aimerais vous entretenir de la crise et de la dette.

Finalement si vous avez le goût, n'hésitez pas à informer vos amis, contacts FB, à re-twitter le lien de ce blog. En plus, vos commentaires ou avis sont les bienvenus.


jeudi 27 octobre 2011

Billet du 27 octobre ::

Apple que l'on ne peut s'empêcher d'aimer / détester a promis, ou du moins son génie Steve, a promis que nous serions bientôt détachés de PC et vint, enfin arrivé, le précieux de tous : iOS 5 pour les iPhone 4 et les iPad 2 et j'en passe....
Une fois que les étapes suivantes sont correctement suivies et qu'on a du temps devant soi, est-on libéré ? pas tout à fait ! pourquoi? voir à la fin....

D'abord on a mis à jour le noeud gordien , iTunes, en version 10.5 et on a connecté, toujours en USB, notre précieux (iPhone 4 et/ou iPad 2) :: chanceux que nous sommes :  il apparait (ou pas) dans la liste des appareils connectés. Si pas, le GROS souci commence (applemobiledevice qui déconne !)... Toujours pas de solution en vue !

Puis on a fait soigneusement une sauvegarde, prenant garde de ne pas succomber tout de suite aux sirènes du iOS 5.

Enfin, on a lancé la mise à jour système vers le miracle ! et on est parti faire des courses car c'est LONG ! vraiment long... et que je re-démarre et re , et re... C'est fait !


Mais là, il faut paramétrer iCloud et surtout ne pas avoir 3 iTunes différents sur les 3 ordi du réseau résidentiel Win 7 . Ensuie il faut paramétrer iTunes et les différents appareils mobiles pour activer la synchro wifi qui doit nous libérer du fameux cable USB....


En fait ça marche... un peu ! car :


  • les appli, la musique, les livres, les vidéos etc etc... ils vont en synchro lorsqu'on les achète sur iTunes, ben voyons....
  • si on a des epub (livres) ou des vidéos de mariage sur notre ordi, il faut remettre le cable USB et replacer lesdits livres dans le répertoire iTunes "C:\Users\machin\Music\iTunes\iTunes Media\Ajouter automatiquement à iTunes\.
  • Là, surprise ! iOS5 ne lit pas n'importe quoi : uniquement les formats Apple ou PDF : oubliés les avi, les mkv, les png ou les Flac...  Faut convertir et pour cela faut un logiciel de conversion MULTI formats; un film HD (lu en 720p sur iOS) c'est LOOOOONG à convertir, faut pas être pressés !
  • Juste mettre une carte mémoire ou une clé USB ? non, pas possible : y a pas de prise: le système est complètement clôturé. On est pris au piège : Apple nous dit ce qu'on doit écouter, voir ou lire, surtout et préférablement en l'achetant sur le Apple Store DRMisé !
  • Vous pensez autrement ? passez votre chemin
Mais on est heureux avec nos jouets : JE suis heureux avec mon iPhone 4 et mon iPad 2. Il ne me reste juste qu'à me rendre totalement libre et à contourner le blocus.... Steve doit se retourner dans sa tombe en me lisant...


Demain je vais mettre un court billet sur le DLNA et les TV connectées...




A plus.... si vous me lisez et, par contre,  si vous avez des outils/méthodes pour sortir du piège , commentez (ne pas oublier que le jailbreak , légal aux USA, pas encore en Europe, n'est pas sorti "unthetered" pour iOS5 (moi j'attendrais pour voir car, avec le iCloud, sans m'en apercevoir OTA, une petite mise à jour disons vers iOS 5.1 frait "sauter" le jailbreak. Ah ça ne casse rien mais faut recommencer le jeu du chat et de la souris jusqu'au iOS 5.102 (faille de sécurité.... hum....)

comment perdre un post

Bon je suis furax !!

Je viens d'écrire quelques pensées sur le système Apple, iOS et les prédictions du gourou Steve sur une société "sans PC"...

et bein à la fin ,le (mon)  PC a planté et j'ai perdu mon texte !!!

Je reviens là-dessus demain

mercredi 26 octobre 2011

26 octobre 16h : le trou de la SECU

un peu Sysyphe, fondateur de Corinthe qui fut condamné à faire rouler éternellement, dans le Tartare, un rocher jusqu'en haut d'une colline dont il redescendait chaque fois avant de parvenir à son sommet, tel que raconté dans l’Odyssée. Mais ça ne coûte rien d'essayer, goutte à goutte sans perfusion ::

  1.  et si on obligeait les pharmaciens et les compagnies pharmaceutiques à fournir leurs génériques en vrac à l'officine! l'ordonnance dit : 2 gelules matin et soir pendant 8 jours:: cela fait 32 gelules que le pharmacien place dans un petit récipent en plastique, couvercle anti-enfants avec collé dessus le nom du prescripteur, du patient, du médicament, la date et la posologie... Cela évite d'acheter 3 boites de 15 gelules disons...
  2. si on avait un Ombudsman des médicaments qui ferait le suivi des compagnies pharmaceutiques qui font des stock pendant quelques semaines/mois afin de créer la pénurie donc de faire monter les prix...
  3. et si le médecin traitant disait à ses patients valides: vous irez au laboratoire ou au centre de prélèvements pour votre prise de sang...
  4. et si le médecin traitant disait à son patient devenu valide à la sortie de l'hôpital : prévoyez votre transport, vous ne nécessitez plus de VSL ou d'ambulance...
  5. et si on révisait le numerus clausus des facultés de médecine concernant les généralistes, les dentistes, les gynéco, les ophtalmo... juste un petit peu à la hausse en tenant compte vraiment des départs en retraite, des décès des mêmes en zone rurale désertique....
  6. et si on créait vraiment des "maisons de soins palliatifs" comme il en existe au Québec depuis 1967 et non , comme vu récemment , quelques chambres mouroir dans tel ou tel (cancerologie) service à l'hôpital ou au CHU et pas juste pour les vieux ! en pédiatrie aussi... Edifiant de consulter : http://www.maisoncatherinedelongpre.qc.ca/indexFr.asp?numero=127 
  7. et si on intéressait les nouveaux médecins diplomés à s'installer pendant 5 ans dans un zone désertique dite "zone médicale blanche" avec une prime annuelle d'établissement conséquente
  8. et si on plaçait dans le cursus universitaire de médecine, une (1) année obligatoire à la fin des études pour exercer durant cette année en zone médicale blanche, ceci avant de commencer une résidence en spécialité. Ces nouveaux médecins  verraient qu'à part les patients des villes, il y a les "patients des champs", souvent vieux...

Voilà pour ce soir..... mais je reviendrai sur cette question !

Première petite chronique

bien que je ne mêle pas toujours politique à mes posts, par principe (ce blog n'est pas en doi "politique"); je ne peux m'empêcher de souligner ce qui manque actuellement en France : un VRAI parti intelligent et articulé d'opposition ! :: Hollande a du potentiel et son premier chantier pour les 5 prochaines années devrait être de redonner à la gauche un place honorable de parti d'opposition éclairé; et écouté... parce qu'entre autres, éloigné de l'anti-sarkozisme primaire bling-bling et très proche des enjeux actuels de la France.

Ensuite François Hollande fera un bon président, expérimenté et de stature internationale en 2017...

Entre-temps à gauche, c'est la cour de récré de CM1, sans programme.